Aller au contenu

L'hospitalisation à domicile

L’hospitalisation à domicile (HAD) est une solution transitoire, qui peut soit faire suite à une hospitalisation, soit s’y substituer. Elle permet d'assurer au domicile du patient des soins médicaux et paramédicaux importants, pour une période limitée mais renouvelable en fonction de l'évolution de son état de santé.

Qui peut en bénéficier ?

Généraliste et polyvalente, la structure d'HAD intervient auprès de patients de tout âge atteints d'une maladie grave, aiguë (maladie passagère qui survient de manière brutale) ou chronique. L'admission est soumise à une prescription médicale et à l'accord explicite du patient. Elle intervient :

  • après une consultation hospitalière ;
  • à la suite d'une hospitalisation ;
  • sur proposition du médecin traitant après accord du médecin coordonnateur de l'HAD.

Conditions à remplir

Pour bénéficier d’une hospitalisation à domicile, deux conditions sont à remplir :

  • résider dans une zone géographique couverte par une structure d’HAD ;
  • habiter dans un logement permettant la mise en place d’une HAD.

Nature des soins

L’HAD dispense des prestations comparables à celles des hôpitaux : soins médicaux et paramédicaux complexes, continus et fréquents. Elle doit également être en mesure de répondre à une urgence vitale. Les soins sont assurés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. L'HAD prend en charge tous les actes médicaux, la fourniture des médicaments, ainsi que la location de tout le matériel nécessaire.

Un médecin rattaché à la structure d'HAD coordonne la prise en charge, en lien avec l'hôpital et le médecin traitant.

Prise en charge par la sécurité sociale

L’hospitalisation à domicile est prise en charge à 80 %, comme n’importe quelle hospitalisation. Toutefois, le forfait journalier n’est pas facturé dans une HAD.
Pour plus d’informations sur l’hospitalisation à domicile, consultez le site de l’Assurance maladie.