Aller au contenu

Être aidé à domicile

Pour continuer à vivre chez elle dans de bonnes conditions, une personne âgée peut avoir besoin d’une aide matérielle afin de réaliser certains actes de la vie quotidienne : se lever, se nourrir, se laver, se déplacer, faire ses courses… Les services à la personne proposent des aides variées et adaptées à la situation de chaque usager. Certaines d’entre elles peuvent être financées totalement ou en partie dans le cadre de l’Apa, ou par d’autres organismes lorsque la personne n’a pas droit à l’Apa.

Les services proposés

Les services d’aide pour les personnes âgées vivant à domicile concernent trois domaines : les actes essentiels de la vie quotidienne (lever, toilette, alimentation…), les activités domestiques (repassage, ménage, jardinage…), les activités sociales et relationnelles (sortir, aller chez le médecin, chez le coiffeur…).

Comment ça marche ?

Il existe trois modes d’intervention pour les services à domicile : l’emploi direct, le recours à un mandataire, et le recours à un prestataire. Les services à domicile sont encadrés par une réglementation qui vise à apporter des garanties aux utilisateurs : ils doivent être soit « autorisés » par le président du conseil général, soit « agréés qualité » par le préfet du département.

Lire Comment ça marche ?

L'Apa à domicile

Le fonctionnement de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) est différent selon que la personne âgée qui en bénéficie réside à domicile ou est hébergée en maison de retraite. En effet, à domicile, le versement de l’Apa est lié à la mise en œuvre d’un « plan d’aide personnalisé » adapté à la situation de chaque personne.

Les autres aides financières

Les personnes âgées qui souhaitent faire appel à des services d’aide à domicile et qui ne remplissent pas les conditions nécessaires pour bénéficier de l’Apa peuvent sous certaines conditions avoir droit à d’autres aides financières.

Lire Les autres aides financières