Aller au contenu

Les solutions de répit

Soutenir un proche âgé dépendant nécessite souvent une disponibilité importante. Cependant, l’aidant familial peut se sentir fatigué, souhaiter se reposer, ou encore avoir besoin de s’absenter pour des raisons personnelles. Il existe diverses solutions temporaires qui permettent de procurer des moments de répit aux aidants familiaux, en particulier lorsqu’ils accompagnent un proche atteint de la maladie d’Alzheimer.

L’accueil de jour

Un accueil de jour est un lieu réservé à l’accueil de personnes âgées pour une durée allant d’une demi-journée à plusieurs jours par semaine. Ces structures sont en général rattachées à une maison de retraite ou à un hôpital gériatrique. La personne accueillie participe à diverses activités, qui visent en particulier à stimuler son autonomie et à lui permettre ainsi de rester à domicile dans les meilleures conditions possibles.

Des accueils de jour spécifiques existent pour les personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. L’admission en centre d’accueil de jour se fait après un diagnostic établissant l’existence de troubles neurodégénératifs, au cours d’une consultation mémoire.

L'accueil de nuit

L’accueil de nuit est un mode d’hébergement à temps partiel en maison de retraite destiné à des personnes vivant à domicile.

Il leur permet de bénéficier des services de la maison de retraite, en particulier pour l’accomplissement des actes de la vie quotidienne : coucher, lever, habillage, toilette, prise de médicaments, de repas…

L’accueil de nuit favorise ainsi le maintien à domicile de personnes ayant une perte d’autonomie.

Il permet également aux aidants de la personne accueillie la nuit de profiter de moments de répit.

L’hébergement temporaire

L’hébergement temporaire est une solution transitoire et limitée dans le temps (90 jours par an maximum). Il permet à une personne âgée de résider pendant un moment en collectivité, soit parce qu’il lui est provisoirement impossible de rester chez elle (travaux dans son logement, absence de ses proches, etc.), soit afin de préparer une éventuelle entrée en maison de retraite. L’hébergement temporaire peut également être utilisé pour procurer un répit aux aidants familiaux.

Les séjours de vacances

Il existe des séjours de vacances adaptés aux personnes âgées en perte d’autonomie. Ces dernières sont soit accompagnées par un de leurs proches, soit prises en charge par des professionnels. Les séjours de vacances sont pour elles une occasion de rompre avec le quotidien.

Les séjours de vacances adaptés sont organisés par des associations, des établissements d’hébergement ou des organismes de services à domicile. Le programme « seniors en vacances » organisé par l’Association nationale des chèques vacances avec le soutien du ministère au Tourisme permet également à des personnes âgées en perte d’autonomie et à leur entourage de séjourner dans des lieux adaptés. L’association France Alzheimer organise ainsi depuis plus de dix ans pour les personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer et pour leurs aidants des séjours encadrés par des bénévoles et des professionnels.

Pour plus de renseignements sur les séjours possibles, renseignez-vous auprès du Centre local d’information et de coordination le plus proche de votre domicile.