Aller au contenu

Les aides disponibles


L’allocation d’accompagnement d’un proche en fin de vie est une aide destinée aux proches qui interrompent ou réduisent leur activité pour accompagner le proche dans ses derniers moments.
  • Qui peut en bénéficier ?

Le droit est ouvert aux salariés bénéficiaires d’un congé de solidarité familiale, aux demandeurs d’emploi comme aux travailleurs.

  • A quelles conditions ?

La personne accompagnante doit être un membre de la famille ou partager le domicile de la personne en fin de vie (conjoint, concubin, partenaire, etc.) ou avoir été désignée comme personne de confiance. Le proche accompagné doit souffrir d’une pathologie mettant en cause le pronostic vital ou se trouver en phase avancée d’une affection grave voire incurable. L’accompagnement doit se faire à domicile.

  • Quel est le montant ?

L’allocation est d’un montant de 53,17€ bruts par jour. Le montant est réduit de moitié (26,58€ bruts/jour) pour les accompagnants qui ne font que réduire leur activité professionnelle.

  • Quelle est la durée du versement ?

L’accompagnement donne droit à 21 allocations journalières au maximum ou à 42 demi-allocations en cas de réduction de l’activité. L’allocation peut être versée à plusieurs bénéficiaires pour un même proche en fin de vie. Dans ce cas, les bénéficiaires se partagent le montant.

  • Quelles sont les démarches à accomplir ?

Pour recevoir l’allocation, il faut remplir le formulaire « Demande d’allocation journalière d’accompagnement à domicile d’une personne en fin de vie » qui est disponible dans les caisses d’assurance maladie ou sur le site www.ameli.fr. Le formulaire doit être retourné à la caisse d’assurance maladie accompagné de :

-          Un certificat médical établi par le médecin traitant du proche en fin de vie ;

-          Une attestation de l’employeur mentionnant que l’accompagnant bénéficie d’un congé de solidarité familiale ou a transformé le congé en période d’activité à temps partiel.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur  http://travail-emploi.gouv.fr  ou www.ameli.fr