Aller au contenu

Pédicure-podologue

Le pédicure podologue soigne toutes les affections de la peau et des ongles du pied. Il fabrique également des semelles orthopédiques, appelées orthèses plantaires, pour compenser les malformations des pieds, pallier les problèmes vasculaires dans les jambes ou les pathologies du genou et du dos. Il pratique des exercices de rééducation fonctionnelle post-opératoire sur prescription médicale.

La formation à suivre

Obtenir le diplôme d’État de pédicure-podologue

L’entrée en école de pédicure-podologue se fait sur concours. Il faut être âgé de 17 ans au minimum, et être titulaire du baccalauréat (scientifique de préférence) ou d’un diplôme équivalent, ou encore justifier de cinq ans d’expérience professionnelle.

La formation dure trois ans et est payante. Les frais de scolarité varient selon l’institut. À cela s’ajoutent environ 1 000 € de frais pour l’achat par l’étudiant du matériel de podologie et pédicure.

La formation se compose d’enseignements théoriques et de stages.

Les passerelles avec d’autres métiers

Peuvent être dispensés de la première année d’études, dans la limite de 1% du nombre d’étudiants inscrits en première année dans l’institut, les personnes titulaires du diplôme d’État d’infirmier, de masseur-kinésithérapeute, d’ergothérapeute, ainsi que les étudiants en médecine ayant validé la première année d’étude du deuxième cycle des études médicales, sous réserve d’avoir satisfait à l’examen de passage en deuxième année d’études de pédicure-podologue.

L’évolution professionnelle

La quasi-totalité des pédicures-podologues exercent en libéral. Certains podologues se spécialisent dans un type de pathologie, en traumatologie ou rhumatologie par exemple.

La rémunération

Le revenu mensuel d’un pédicure-podologue installé en libéral varie de 2 000€ à 3 000€ par mois.

Dans la fonction publique hospitalière, les rémunérations sont comprises entre 1 400€ et 2 200€ brut par mois, mais les pédicures-podologues y exercent souvent à temps partiel.

Le pédicure-podologue dans une maison de retraite

Le pédicure-podologue intervient à la demande de l'établissement auquel il est rattaché ou à la demande des résidents. Il peut par exemple fabriquer des semelles adaptées pour les résidents ayant une arthrose des pieds ou souffrant de diabète.

Pour plus de renseignements sur le métier de pédicure-podologue, consultez le portail des métiers du ministère de la Santé.