Aller au contenu

Aide médico-psychologique

L’aide médico-psychologique (AMP) accompagne au quotidien les personnes âgées ou handicapées. Il réalise à leurs côtés les gestes de la vie quotidienne (coucher, lever, toilette, habillage, repas, déplacements…) et les aide à stimuler leurs fonctions cognitives. L’AMP doit établir une relation de qualité avec les personnes dont il s’occupe : il a un rôle d’éveil, d’encouragement et de soutien. Il agit au sein d’une équipe pluriprofessionnelle sous la responsabilité d’un travailleur social ou paramédical.

La formation

Les aides médico-psychologiques sont titulaires du diplôme d’État d’aide médico-psychologique, qui se prépare en alternance en un ou deux ans dans un établissement de formation spécifique. L’entrée en formation est subordonnée à la réussite aux épreuves d’admission organisées par chaque établissement. Les candidats doivent être âgés de 18 ans au moins. Aucune condition de diplôme n’est requise.

La formation, selon l'arrêté du 11 avril 2006, comprend 495 heures d’enseignement théorique autour de six modules : 

  • connaissance de la personne;
  • accompagnement éducatif et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne ;
  • animation de la vie sociale et relationnelle ;
  • soutien médico-psychologique ;
  • participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé ;
  • communication professionnelle et vie institutionnelle.

Elle est complétée par 24 semaines de stage.

La formation est sanctionnée par le diplôme d’État d’aide médico-psychologique (DEAMP).

Le diplôme est accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE).  

L’évolution professionnelle

Les aides médico-psychologiques peuvent bénéficier d’allègements ou de dispenses de formation pour préparer certains diplômes : auxiliaire de vie sociale, aide-soignant, technicien de l’intervention sociale et familiale, moniteur éducateur, éducateur spécialisé.

La rémunération

Les AMP travaillent dans tous les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées : instituts médico-éducatifs, maisons d’accueil spécialisées, établissements et services d’aide par le travail, hôpitaux généraux ou psychiatriques, maisons de retraites médicalisées, etc. Le secteur associatif, les communes et le secteur hospitalier sont leurs principaux employeurs.

Les rémunérations sont comprises, au 1er janvier 2015, entre 1 500 euros bruts mensuels en début de carrière et 2 150 euros bruts mensuels en fin de carrière (hors prime de service annuelle), selon le type d’employeur.

L’AMP dans un Ehpad 

Dans une maison de retraite, l’aide médico-psychologique exerce essentiellement auprès des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés. Il assiste les résidents dans les gestes de la vie quotidienne. Il organise également des activités d’éveil et de stimulation.