Aller au contenu

Médecin coordonnateur

La présence d’un médecin coordonnateur est obligatoire depuis 2005 dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Le médecin coordonnateur contribue à la qualité de la prise en charge gérontologique des personnes âgées dépendantes en favorisant la coordination des actions et des soins entre les différents professionnels de santé (salariés ou libéraux) appelés à intervenir auprès des résidents.

Les missions

En maison de retraite, les activités du médecin coordonnateur qui, sous l'autorité du responsable de l'établissement, assure l'encadrement médical de l'équipe soignante, sont réparties en 13 missions. Selon l'article publié au Journel officiel en 2011, il :

  • Elabore, avec le concours de l'équipe soignante, le projet général de soins, et coordonne et évalue sa mise en oeuvre ;
  • Donne un avis sur les admissions des personnes à accueillir en veillant notamment à la compatibilité de leur état de santé avec les capacités de soins de l'institution ;
  • Préside la commission de coordination gériatrique chargée d'organiser l'intervention de l'ensemble des professionnels au sein de l'établissement.
  • Evalue et valide l'état de dépendance des résidents ;
  • Veille à l'application des bonnes pratiques gériatriques ;
  • Contribue auprès des professionnels de santé exerçant dans l'établissement à la bonne adaptation aux impératifs gériatriques des prescriptions de médicaments ;
  • Contribue à la mise en oeuvre d'une politique de formation ;
  • Elabore un dossier type de soins ;
  • Etablit, avec le concours de l'équipe soignante, un rapport annuel d'activité médicale ;
  • Donne un avis sur le contenu et participe à la mise en oeuvre de la ou des conventions conclues entre l'établissement et les établissements de santé au titre de la continuité des soins ;
  • Collabore à la mise en oeuvre de réseaux gérontologiques coordonnés ;
  • Identifie les risques éventuels pour la santé publique dans les établissements et veille à la mise en oeuvre de toutes mesures utiles à la prévention, la surveillance et la prise en charge de ces risques ;
  • Réalise des prescriptions médicales pour les résidents de l'établissement au sein duquel il exerce ses fonctions de coordonnateur en cas de situation d'urgence. 

Le médecin coordonnateur ne peut pas exercer la fonction de directeur de l'établissement.

Devenir médecin coordonnateur

Trois voies sont possibles pour devenir médecin coordonnateur :

  • une capacité en gériatrie ; 
  • un diplôme universitaire de médecin coordonnateur ;
  • une attestation de formation  délivrée par un organisme agréé.

Rémunération

Dans un établissement de santé, le salaire d’un médecin dépend de son grade et de son échelon. A une rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes. Le salaire d'un médecin varie, au 1er janvier 2015, entre 3 000 et 6 200 euros brut mensuels. 

Renseignements complémentaires

Pour en savoir plus, consultez le site de la FFAMCO (Fédération Française des Associations de Médecins Coordonnateurs en EHPAD) : http://www.ffamco-ehpad.org