Aller au contenu

Les infections respiratoires : rhume, angine, grippe


Rhume, angine, grippe… Autant d’infections respiratoires pour certaines bénignes, pour d’autres plus graves.

Le rhume

Chaque année, le rhume, ou rhinopharyngite, touche plusieurs millions de Français, adultes comme enfants.

Il s’agit d’une inflammation des voies respiratoires supérieures (nez, bouche, pharynx et larynx), provoquée par un virus. Ses symptômes incluent un nez bouché, un nez qui coule, des éternuements, et parfois une fièvre modérée. Le rhume peut également provoquer de la fatigue, des maux de tête, voire une perte d’appétit.

Le rhume est une infection bénigne, qui dure de trois à cinq jours. Un mouchage fréquent et des lavages des fosses nasales (avec du sérum physiologique par exemple) permettent de décongestionner le nez. En cas de fièvre et de maux de tête, du paracétamol peut être utilisé pour soulager les symptômes.

L’angine

Une angine est une infection des amygdales souvent associée à une inflammation généralisée de la gorge (pharyngite). Les angines peuvent être d’origine virale ou bactérienne. Environ 9 millions d’angines sont diagnostiquées en France chaque année.

Elles se manifestent par des difficultés à déglutir, des maux de gorge, des frissons, des maux de tête, et une fièvre plus ou moins importante.

Les angines d’origine virale sont les plus fréquentes : elles représentent entre 50 à 90 % des infections selon les années.

Les angines d’origine bactérienne, beaucoup plus rares, sont pour la plupart provoquées par un streptocoque. L’angine bactérienne à streptocoque peut entraîner une complication grave appelée « rhumatisme articulaire aigu ». Un « test de diagnostic rapide », réalisé en cinq à dix minutes lors d’une consultation médicale, permet d’identifier l’angine à streptocoque et de proposer un traitement adapté à cette infection. Il comprend souvent des antibiotiques.

En revanche, les antibiotiques ne sont pas prescrits pour traiter les angines virales car ils ne sont pas efficaces contre les virus. Le traitement de l’angine virale vise uniquement à soulager les symptômes (fièvre, douleur) de cette infection : elle est bénigne, et guérit en trois à cinq jours.

La grippe

La grippe est une infection provoquée par un virus. Il existe plusieurs types de virus grippaux : A, B et C. Ce sont les virus A et B qui sont à l’origine des épidémies saisonnières ; le virus C provoque des cas peu fréquents.

La période d’incubation de la grippe, c’est-à-dire le délai entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes, est d’environ deux jours.

L’infection se caractérise par une forte fièvre d’apparition brutale, des courbatures et une fatigue importante. A ces symptômes peuvent s’ajouter des maux de tête, une toux ou des difficultés à respirer. La grippe dure en général une semaine.
Les complications sont rares chez les personnes en bonne santé. En revanche, la grippe peut s’avérer dangereuse chez les enfants en bas âge, les personnes souffrant d’une maladie chronique (insuffisance respiratoire, asthme, insuffisance cardiaque…) et les personnes âgées.

Les complications peuvent être dues au virus lui-même, ou à une surinfection engendrée par le virus, la plus fréquente étant la pneumonie. La grippe peut également provoquer une aggravation d’une maladie préexistante, par exemple une insuffisance cardiaque (phénomène de décompensation).

Le traitement de la grippe est avant tout dirigé contre les symptômes : médicaments pour faire baisser la fièvre, contre les douleurs… Les antibiotiques ne sont pas prescrits, sauf en cas de surinfection par une bactérie.

La mesure de prévention la plus efficace contre la grippe reste la vaccination. Elle est recommandée pour les personnes à risque de souffrir de complications, en particulier les personnes âgées de plus de 65 ans, et le vaccin contre la grippe est remboursé à 100 % par l’Assurance Maladie pour ces dernières.