Aller au contenu

Prévention de la grippe

La mesure de prévention la plus efficace contre la grippe reste la vaccination. Elle est recommandée pour les personnes à risque de souffrir de complications, en particulier les personnes âgées de plus de 65 ans, et le vaccin contre la grippe est remboursé à 100 % par l’Assurance Maladie pour ces dernières.

Principe de la vaccination

La vaccination vise à immuniser un organisme vivant contre une maladie infectieuse. Le microbe (bactérie ou virus) responsable de l’infection, d’abord rendu inoffensif, est injecté dans le corps. Celui-ci se défend alors contre l’agression en produisant des anticorps. Ainsi stimulées par le vaccin, les défenses immunitaires réagiront plus vite lors d’une attaque par ce microbe.
Les anticorps produits en cas d’agression de l’organisme sont adaptés à l’agent pathogène responsable de l’agression. C’est pourquoi un vaccin spécifique est nécessaire pour chaque maladie.

Composition du vaccin contre la grippe

Les virus grippaux évoluent constamment. De ce fait, les vaccins doivent être modifiés tous les ans, et il est nécessaire de se faire vacciner chaque année pour être efficacement protégé.
Tous les ans, l’Organisation mondiale de la santé émet une recommandation sur les souches de virus grippal qui doivent être incluses dans le vaccin. Ce dernier est élaboré avec les souches qui ont circulé en majorité l’hiver précédent et avec celles qui sont le plus susceptibles d’être présentes l’hiver suivant.

Quand se faire vacciner

Dans les pays tempérés, l’épidémie saisonnière de grippe dure en moyenne 9 semaines, et a lieu entre novembre et avril. Il est recommandé de se faire vacciner au moins deux semaines avant le début de la saison grippale, c’est-à-dire à l’approche de l’hiver.

Pour plus d’informations sur la grippe, consultez le site internet de l’Institut national de veille sanitaire.
Le vaccin contre la grippe est entièrement remboursé par l’Assurance Maladie pour les personnes de plus de 65 ans.
Pour plus de renseignements sur le vaccin et sa prise en charge, consultez le site internet de l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé.