Aller au contenu

Le diabète de type 1

Définition

Le diabète de type 1 anciennement appelé diabète insulino-dépendant (DID) est habituellement découvert chez les sujets jeunes : enfants, adolescents ou adultes jeunes.

Il représente 5,6 % des cas de diabète,  soit  134 000 personnes.

Ce diabète résulte de la disparition des cellules bêta du pancréas, chargées de fournir l’organisme en insuline. Ces cellules sont détruites par des anticorps et des cellules de l’immunité, les lymphocytes, fabriqués par l’organisme. On dit que le diabète de type 1 est une maladie auto-immune. Le glucose ne pouvant entrer dans les cellules retourne dans le sang. Le taux de glucose dans le sang s’élève alors. 

Les causes du diabète de type 1

On ignore pourquoi cette destruction des îlots de Langherans se produit, pourquoi chez certains et pas chez les autres. Il existe une prédisposition génétique (familiale) mais les autres causes sont mal connues : l’environnement aurait également un rôle.

Le traitement du diabète de type 1

Le corps ne fabriquant plus du tout d’insuline, l’unique traitement actuellement est l’apport d’insuline :

  • soit sous forme d’injections (avec une seringue ou un stylo)
  • soit avec une pompe à insuline, appareil portable ou implantable destiné à administrer l’insuline en continu.