Aller au contenu

Prévention des chutes

Apprendre à bien tomber et se relever

Pour se relever d’une chute, l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) préconise de basculer sur le côté en ramenant le bras opposé, puis de se relever en prenant appui sur les coudes et le genou. En appui latéral, il s’agit de ramener une jambe vers le haut, de se mettre à quatre pattes puis de prendre appui (sur une chaise par exemple) pour vous relever en douceur.

Il est important pour les personnes âgées en bonne santé de poursuivre une activité physique.

Pour découvrir plus de conseils, téléchargez la brochure de l’Inpes, Comment garder son équilibre après 60 ans ?

Agir sur l’environnement

Les conseils pratiques les plus évidents pour sécuriser un logement sont de :

  • Dégager les espaces de circulation ;
  • Eclairer correctement les pièces ;
  • Vérifier la stabilité des chaises et fauteuils ;
  • Equiper de points d’appui les escaliers et les sanitaires (salle de bain, toilettes);
  • Placer un tapis antidérapant dans la douche ou la baignoire, etc.

Pour découvrir plus de conseils, téléchargez la brochure de l’Inpes, Comment aménager sa maison pour éviter les chutes ?

S’ils visent la sécurité de l’habitat, les travaux d’amélioration du domicile peuvent faire l’objet d’une demande de financement auprès d’une caisse de retraite ou de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) en appelant le 0 820 15 15 15 (0,12 € TCC/min) ou en se rendant sur www.anah.fr

Bien vieillir chez soi 

L’aidant ou les aides/soignants à domicile (SSIAD, aides ménagères, soignants libéraux, auxiliaires de vie) ont un rôle important de prévention et de surveillance. Un suivi médical est indispensable par ailleurs.

Quelle contention en Ehpad ?

Les contentions éventuelles des personnes âgées dépendantes vivant en institution doivent être remises en question.