Aller au contenu
Villes et initiatives

Quels aménagements pour les seniors en ville ?

le 04 mars 2014
[Maisons-de-retraite.fr] - Le magazine Notre Temps publie, dans son numéro de mars, un palmarès des meilleures propositions pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées en ville. Le but : sensibiliser les différents acteurs à l'occasion des municipales 2014.

Les 3 meilleures propositions de ce palmarès sont les suivantes :

1. Des transports à la demande, gratuits ou peu coûteux

Par exemple, dans la ville de Lège-Cap-Ferret (Gironde, 79 000 habitants), pour la somme d’1 euro, les habitants âgés de plus de 75 ans, disposent d'un véhicule qui vient les chercher à domicile pour leurs déplacements sur la commune.

2. Un service municipal "petit dépannage", gratuit ou à faible coût 

À Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne, 58 000 habitants), une prestation "petit bricolage" est destinée aux personnes âgées, prise en charge par le service municipal des retraités ou au titre de l'aide à domicile. Il s'agit de petites interventions de plomberie ou d'électricité, de grand ménage du logement, de livraison des courses lourdes, etc.

3. Des trottoirs plats avec un revêtement anti-glisse 

À Sceaux (Hauts-de-Seine, 20 000 habitants), des "zones de rencontre" ont été mises en place. Ce sont des espaces de circulation autour d'habitations ou du centre-ville, où la priorité est donnée aux piétons et aux cyclistes. La vitesse y est limitée à 20 km/h pour les automobilistes et autres engins motorisés.

 

Des initiatives pour encourager la mobilité et le maintien intellectuel

D’autres initiatives ont été plébiscitées pour améliorer le confort et la santé des personnes âgées dans les villes, comme :

  • Des activités sportives adaptées et encadrées, et un accès privilégié aux activités culturelles (réductions, réservations prioritaires, etc.) ;
  • Des bancs publics dans les zones commerçantes et des bus/des trams avec des marches basses pour en faciliter l’accessibilité ;
  • Des ateliers municipaux pour "bien vieillir" (ateliers mémoire, informatique, alimentation, etc.) ;
  • Un encouragement des seniors à transmettre leur savoir-faire (soutien scolaire, accompagnement à la recherche d’emploi, etc.).

 

Lire aussi :

 

L'OMS lance le réseau mondial des villes amies des aînés

Des exercices pour éviter les chutes

Mise en accessibilité : un délai supplémentaire de 9 ans au maximum