Aller au contenu
Télésanté

La télémédecine pour tous dans des Ehpad des Côtes-d'Armor

le 07 janvier 2014
Personne âgée dans sa chambre [maisons-de-retraite.fr] - La Mutualité Française Côtes-d'Armor va installer des salles de téléconsultation dans cinq maisons de retraite du département. Elles seront ouvertes aux résidents mais aussi à la population vivant aux alentours.

Retenu par l'agence régionale de santé (ARS) de Bretagne dans le cadre d'un appel à projets, le projet TELEHPAD va permettre de relier des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) à des établissements hospitaliers généraux et psychiatriques, via des salles de téléconsultation. A partir du second trimestre 2014, des consultations de gériatrie, psychiatrie, dermatologie, cardiologie et neurologie seront ainsi proposées aux résidents et à la population locale.

Le département des Côtes-d'Armor manque en effet de médecins spécialistes (64 pour 100.000 habitants, contre 94 en moyenne nationale), et l’accès aux soins est difficile. En revanche, les Ehpad sont bien répartis : 120 établissements y sont implantés, dont les trois quarts dans des communes de moins de 5000 habitants.
Cinq Ehpad situés sur deux territoires de santé (Lannion-Saint-Brieuc-Guingamp et Dinan-Saint-Malo) sont concernés dans un premier temps par ce dispositif. Ils seront reliés à deux hôpitaux généraux (les CH de Saint-Brieuc et Dinan), deux hôpitaux psychiatriques (les CH Bon-Sauveur de Bégard et Saint-Jean-de-Dieu de Léhon) et un établissement de soins de suite et de réadaptation (SSR) spécialisé pour les personnes âgées (Les Châtelets, à Ploufragan).
Un an après le début de cette phase pilote, le dispositif sera évalué sur le plan économique et organisationnel. Un déploiement plus large sera ensuite envisagé à l'échelle départementale, puis régionale.

Sur le même sujet :

Santé connectée : la santé de demain dans un pays qui vieillit…