Aller au contenu
Alzheimer

Des bracelets GPS pour géolocaliser les malades

le 11 janvier 2012

[maisons-de-retraite.fr] 60 % des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer souffrent de déambulations. Des déambulations à l’issue parfois tragique. Pour remédier à cela, sont développés des bracelets GPS qui géolocalisent les personnes qui les portent.

«  Le bracelet électronique a changé ma vie », déclare Catherine, 63 ans, qui s’occupe de sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. « Un jour, elle a fugué de son domicile et a marché jusqu’à l’immeuble où elle avait habité de nombreuses années auparavant. Je l’ai cherché toute une journée », se souvient cette retraitée désormais plus sereine. « J’ai trouvé la solution à ces déambulations pathologiques en découvrant sur Internet les bracelets GPS ».
Un principe simple pour une vraie sécurité
Le principe de cette sorte de montre est simple : lorsque la personne équipée sort du périmètre défini par son entourage, le bracelet se déclenche et la centrale d’appel du fabricant contacte l’aidant. La centrale reste en liaison permanente avec l’aidant afin de localiser le patient en temps réel le temps de le retrouver.
Il existe deux contraintes à cet équipement dont l’abonnement coûte généralement une soixantaine d’euros par mois : le rechargement qui doit se faire obligatoirement toutes les 24 heures et la dépendance au réseau téléphonique mobile. Autrement dit, le fonctionnement du bracelet est encore impossible dans certaines zones géographiques.