Aller au contenu

Quel est le coût d'une maison de retraite pour le résident ?

Le coût d’une maison de retraite pour le résident se calcule uniquement à partir du tarif dépendance et du tarif hébergement. En effet, le forfait soins est directement versé à la maison de retraite ou établissement Ehpad par l’Assurance maladie et n’est donc pas payé par les résidents. Attention, les visites des médecins traitants et les consultations ou visites des médecins spécialistes de ville ne sont pas incluses dans le tarif soins et sont ainsi à la charge des résidents. Les règles de remboursement sont alors les mêmes que s’ils vivaient à leur domicile.

Le tarif dépendance

Le forfait dépendance est à la charge des résidents, et son montant varie en fonction de leur degré de dépendance : plus le résident est dépendant, plus le forfait est important. Il y a en effet trois tarifs dépendance dans une maison de retraite : le tarif plus élevé est appliqué aux personnes faisant partie des groupes iso-ressources (Gir) 1 et 2, le tarif intermédiaire aux personnes des Gir 3 et 4, et le plus bas aux personnes relevant des Gir 5 et 6.

Le forfait dépendance est toutefois en partie compensé par l’allocation personnalisée d’autonomie pour les résidents relevant des Gir 1 à 4. Le reste est dû par les résidents, ou leurs familles, en fonction de leurs revenus.

Après déduction de l’Apa, le montant payé par les résidents d’une maison de retraite pour le forfait dépendance est en moyenne de cinq euros par jour. Cependant, il varie d’un établissement à l’autre.

Pour connaître le montant du forfait dépendance dans une maison de retraite, vous pouvez vous adresser au conseil général ou à l'établissement lui-même.

Le tarif hébergement

Le tarif hébergement est entièrement à la charge des résidents. Il peut varier sensiblement d’un établissement à l’autre, mais est en moyenne de 45 euros par jour. En cas de ressources insuffisantes, il peut être pris en charge par l'aide sociale départementale.

Attention, le tarif hébergement ne comprend pas les mêmes prestations dans toutes les maisons de retraite. Par exemple, certains établissements facturent le blanchiment du linge à part, tandis que d’autres l’incluent dans le tarif hébergement.

Les autres coûts à la charge des résidents

Les prestations facturées aux résidents en dehors du forfait hébergement varient selon les maisons de retraite. Toutefois, certaines dépenses sont récurrentes :

  • les produits de toilette quotidiens (savon, déodorant, mousse à raser, etc.) sont presque toujours à la charge du résident ;
  • le téléphone et la télévision sont en général facturés aux résidents. La plupart des établissements assurent l’arrivée d’une ligne téléphonique mais laissent à la charge du résident la fourniture du combiné et le paiement de l’abonnement et des communications. En ce qui concerne la télévision, c’est le résident qui doit l’apporter dans la quasi-totalité des maisons de retraite ;
  • les repas pris dans la maison de retraite avec des invités sont toujours facturés ;
  • les sorties et les spectacles sont en général payants ;
  • les prestations de coiffure, de manucure et de pédicure (sauf pour les soins relevant de la prévention des escarres) sont presque toujours à la charge des résidents.
Attention, les tarifs pratiqués pour toutes ces prestations diffèrent d’une maison de retraite à l’autre, et ils peuvent représenter un surcoût important pour les résidents. Les maisons de retraite tiennent à la disposition des résidents une liste détaillée des tarifs de chaque prestation non comprise dans le forfait hébergement.Elle doit également être annexée au contrat de séjour.

Du fait de la diversité des frais supplémentaires facturés aux résidents selon les établissements, il est difficile d’estimer le coût moyen d’une maison de retraite. Toutefois, dans son dernier rapport, publié en août 2009, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) indique que le coût minimum constaté au cours de son enquête auprès de différents établissements est de 1 500 euros, et ce pour une maison de retraite située en milieu rural. Les coûts fréquemment relevés en milieu urbain sont d’environ 2 900 euros par mois, et peuvent pour certaines maisons de retraite dépasser 5 000 euros. Au final, le montant mensuel moyen à charge des résidents observé par l’Igas est de 2 200 euros par mois.