Aller au contenu

Les maisons de retraite médicalisées (Ehpad)

exterieur_04

Une maison de retraite est une résidence collective pour personnes âgées, qui constitue le domicile principal des personnes qu’elle accueille. Les résidents bénéficient d’un espace privatif – leur chambre, généralement individuelle – et de prestations collectives (restauration, entretien du linge, etc.).

La majorité des maisons de retraite sont médicalisées : ce sont des établissements d’accueil pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), qui ont conclu une convention avec le département et avec l’État. Les Ehpad peuvent être publics, associatifs (secteur privé à but non lucratif) ou privés commerciales.

Qu'est-ce qu'un Ehpad ?

Ehpad signifie « établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ». Comme leur nom l’indique, les Ehpad sont habilités à recevoir des personnes âgées en perte d’autonomie.

Les Ehpad constituent aujourd’hui la majorité des établissements d’accueil pour personnes âgées, et l’expression « maison de retraite » désigne en général ce type de structure. Il existe actuellement 6 850 Ehpad, ce qui représente plus de 500 000 places d’hébergement.

Les Ehpad sont des établissements médicalisés, et ils disposent 24 heures sur 24 d’une équipe soignante chargée d’assurer les soins nécessaires à chaque résident en fonction de sa situation personnelle. Un médecin, le médecin coordonnateur, qui peut être un généraliste ou un gériatre, assure la coordination et la formation des différents professionnels intervenant auprès des résidents afin de garantir la qualité et la continuité des soins.

Bien que tous les Ehpad puissent accueillir des personnes âgées dépendantes, certains d’entre eux ne prennent pas en charge les personnes relevant des Gir 1 et 2, dont la perte d’autonomie est très importante : il est donc important de bien se renseigner sur ce point afin de choisir un établissement adapté à la situation de la personne concernée.

Les Ehpad : des établissements conventionnés

Les Ehpad sont des établissements conventionnés. Pour obtenir le statut d’Ehpad, les maisons de retraite doivent en effet signer une convention, la « convention tripartite », avec le conseil général du département dans lequel elles sont implantées et avec l’ARS.

Cette convention précise les conditions de fonctionnement de l’établissement sur le plan financier. Par ailleurs, la maison de retraite s’engage sur la qualité de la prise en charge des personnes et des soins qui leur sont prodigués. L’ARS et ses délégations territoriales effectuent des contrôles réguliers dans les Ehpad et garantissent le bon fonctionnement de ces établissements.

Les Ehpad publics et associatifs représentent les deux tiers de l’offre d’hébergement.