Aller au contenu

L'environnement de la maison de retraite

L’architecture de la maison de retraite tout autant que les liens établis avec l’environnement extérieur contribuent à éviter que les résidents ne se trouvent isolés. Voici les questions que vous pouvez vous poser :

  • Accessibilité des locaux : j’ai du mal à me déplacer : les bâtiments sont-ils adaptés (mains courantes, rampes, etc.) ? Est-ce qu’il est facile de se rendre d’un endroit à un autre ? La possibilité de se déplacer sans difficulté concourt à la fois au maintien de l’autonomie des résidents et à leur socialisation.
  • Espaces verts : la maison de retraite a-t-elle un jardin ? Pourrai-je m’y promener comme je le souhaite ? La présence d’un jardin peut en particulier permettre aux personnes désorientées de profiter de l’extérieur dans un environnement sécurisé.
  • Liens avec l’environnement : la maison de retraite a-t-elle noué des relations avec le village d’à côté, ou la ville voisine ? Pourrai-je aller faire des courses aisément ? La semaine des résidents peut par exemple être rythmée par une sortie au marché, des courses chez les commerçants du quartier, etc. L’intervention d’associations locales dans la maison de retraite permet également d’inclure les résidents dans la vie de la cité.