Aller au contenu
Cœur

Sensibiliser aux maladies cardiovasculaires

le 02 novembre 2010
[hopital.fr] Les maladies cardiovasculaires sont aujourd’hui la deuxième cause de mortalité en France, après le cancer. Afin de sensibiliser à ces affections, dont la gravité reste souvent méconnue, la Fédération française de cardiologie organise du 30 octobre au 7 novembre 2010 le deuxième Donocœur.

Les maladies cardiovasculaires en quelques chiffres

 Plus de 400 personnes meurent chaque jour d’une maladie cardiovasculaire en France. Ces dernières occasionnent 147 000 décès par an, et représentent la première cause de mortalité chez les femmes et chez les plus de 65 ans.
 Par ailleurs, de nombreux Français sont atteints d’une maladie cardiovasculaire chronique : ainsi, 14 millions de personnes ont une tension artérielle trop élevée.
 

 Un coût important pour la collectivité

 Les maladies cardiovasculaires représentent une part importante des dépenses d’Assurance Maladie. En effet, 2,8 millions de personnes souffrant d’une maladie cardiovasculaire relèvent du régime des affections de longue durée (ALD), ce qui signifie que les soins et les traitements liés à leur maladie sont remboursés à 100 % par l’Assurance maladie. Les remboursements liés à la prise en charge des ALD cardiovasculaires s’élèvent à 18,7 milliards d’euros par an, et les maladies cardiovasculaires représentent la première cause d’augmentation du nombre de personnes en ALD, devant le diabète et le cancer.
 

 Des facteurs de risque évitables

 De nombreuses causes peuvent favoriser l’apparition d’une maladie cardiovasculaire, dont certaines sont évitables : tabagisme, manque d’activité physique, consommation excessive d’alcool, stress… C’est pourquoi la Fédération française de cardiologie diffuse un message de prévention simple : « 0 cigarette, 5 fruits et légumes par jour, 30 minutes d’activité sportive au quotidien. »
 

 Favoriser la recherche en cardiologie

 La plupart des Français sous-estiment le nombre de décès annuels par maladies cardiovasculaires : au cours du Donocoeur, une campagne diffusée dans la presse écrite et à la télévision, et centrée autour des messages « 400 morts par jour » et « première cause de mortalité chez les femmes », vise à améliorer l’information des Français sur le sujet. En parallèle, un espace dédié sur le site internet de la Fédération française de cardiologie propose un panorama complet des enjeux et des avancées de la recherche en cardiologie.

 
 Pour plus d’informations, consultez le site internet de la Fédération française de cardiologie.