Aller au contenu
Bien vieillir

Plus de 7 résidents d’Ehpad sur 10 se déclarent heureux, selon une étude

le 27 octobre 2015
Personne âgée heureuse en Ehpad Une étude intitulée "Le bonheur de l'âge" analyse la vision du bonheur de personnes âgées résidant à domicile ou en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Plutôt positif, le bilan relève l’importance du contact avec les proches et du maintien du niveau d'autonomie.

72% des personnes de plus de 70 ans résidant en Ehpad se déclarent "heureuses" (53% "assez heureuses" et 19% "très heureuses") contre respectivement 57% et 27% à domicile. Près d'un tiers des répondants en maison de retraite médicalisée (27%), contre 12% à domicile, ne se disent cependant "pas heureux", dont 8% des résidents ne le sont "pas du tout".

Trois voies mèneraient vers le bonheur, selon l’enquête.

  • Première voie, celle du bien-être: l’entourage exerce un rôle prépondérant traduit, en Ehpad, par le fait de voir régulièrement du monde (67%). Ce bien-être repose aussi sur "une alimentation saine et équilibrée" (pour 45% des interrogés), "être utile aux autres" (41%), "avoir une activité physique" (40%) ;
  • La seconde est celle du bien-vieillir: en Ehpad, la réponse la plus citée (73%) est de "garder son entourage proche de soi", suivie de "avoir toujours une personne à qui parler" (53%) mais également "bénéficier d’un bon suivi médical" (51%) ;
  • Enfin, dans un troisième temps, on peut citer les "petits bonheurs du quotidien": pour 6 résidents sur 10, le bonheur "se vit dans l’instant présent".

Les relations humaines en tête des attentes des résidents

De manière générale, la famille et la santé (78% et 75%) rendent les personnes âgées heureuses. L'autonomie vient en troisième position avec seulement 23% des citations. Reste à se demander si certains sondés ne l'incluent pas dans la notion de santé.  

31% des résidents entretiennent des contacts physiques ou téléphoniques quotidiens ou presque avec leurs proches, ce qui met à mal l’image de résidents isolés ou ignorés. Pour une personne âgée sur deux (51%), ces contacts sont "hebdomadaires". Ils sont "occasionnels"   pour 18% des résidents et 15% des seniors à domicile.

Réalisée par Viavoice pour Harmonie Mutuelle, L'Express et France Inter, l’enquête s’avère légère en termes de représentativité. Seuls 100 résidents (88,6 ans d'âge moyen) ont été interviewés en face-à-face, au sein de 14 établissements de Loire-Atlantique et Maine-et-Loire. Avec 1 000 personnes interrogées, l’échantillon des 70 ans et plus (78,2 ans d’âge moyen) résidant à domicile est plus significatif.