Aller au contenu

Personnes âgées : renouer le dialogue par la danse

le 25 février 2015
bsip [maisons-de-retraite.fr] - Au sein du CHU de Rouen, un Studio aménagé en résidence artistique (EHPAD Boucicaut), fait partie intégrante des soins dispensés aux personnes âgées. Focus sur une des composantes de la thérapie par la danse qui vise à renouer le dialogue.

Cette ancienne salle des fêtes réaménagée en Studio accueille des intervenants artistiques et culturels de renommée nationale, voire internationale, qui créent des chorégraphies en partenariat étroit avec les patients âgées atteints de différentes pathologies. « Un résident, qui se déplace habituellement avec une aide technique, va s’en séparer et entreprendre des pas de danse avec l’artiste en toute sérénité ; un autre, confiné au lit, pourra tendre sa main en réponse à un geste », explique le Dr Karine Guignery-Kadri, gériatre au CHU-Hôpitaux de Rouen. Ainsi il n'est pas rare d'observer le mouvement d'un danseur et le ralenti d'un patient ne faire plus qu'un.

Le langage du corps 

Pour les personnes handicapées physiquement, c'est là un moyen de retrouver l'estime de soi grâce aux stimulations cognitives, à la création et au regard critique.

Les objectifs de cette thérapie sont de tisser un lien de confiance grâce au prolongement de la gestuelle qui rassure. C'est aussi s'approprier les lieux qui ne sont plus vécus comme un endroit déshumanisé, mais au contraire comme un lieu d'échange, de passation où les mondes extérieur et intérieur ne font plus qu'un. « La maladie physique ou mentale, même à un stade sévère, passe au second plan. », confie le Dr Guignery-Kadri.