Aller au contenu

Personnes âgées isolées : des portables d’urgence testés en Seine-Saint-Denis

le 19 février 2015
bsip [maisons-de-retraite.fr] - 170 personnes âgées résidants en Seine-Saint-Denis vont expérimenter un téléphone portable d’alerte pour pouvoir avertir rapidement les secours en cas de menace ou d’agression. Le 2 février dernier, Laurence Rossignol, la secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie et Stéphane Troussel, président du Conseil général du département francilien, ont signé une convention de partenariat pour lancer l’expérimentation.

Particulièrement vulnérables, les retraités isolés seront prochainement équipés d’un téléphone portable d’alerte dans le cadre d’une expérimentation visant à les rassurer et mieux les protéger. En effet, ces seniors peuvent être des cibles privilégiées « pour les vols par ruse, par fausse qualité, pour les agressions ou leshomejacking », a justifié Serge Castello, le directeur territorial de la sécurité de proximité de Seine-Saint-Denis.

En cas de danger  (chute, agression ou vol), l’appui sur la touche SOS avertira instantanément les secours et activera la géolocalisation grâce à la centrale de téléassistance à laquelle l’appareil est relié.

Prévue pour trois mois, l’annonce de cette expérience a été accueillie avec le sourire par les personnes âgées.

Seconde expérimentation en Seine-Saint-Denis

Un dispositif similaire avait été lancé en 2009 dans ce même département pour les femmes victimes de violence. L’outil, qui a rencontré un franc succès, est aujourd’hui généralisé à l’ensemble du territoire.

 

A lire aussi : Géolocalisation des seniors : 10 maisons de retraite vont expérimenter une charte de bonne conduite