Aller au contenu
Perte d'autonomie

Parcours de santé des personnes âgées : sept régions retenues pour les expérimentations

le 10 avril 2012

[APM] Les candidatures de sept agences régionales de santé (ARS) ont été retenues pour les expérimentations sur les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d'autonomie, a-t-on appris mercredi 4 avril auprès du ministère des solidarités et de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot.

Il s'agit des ARS Bourgogne, Bretagne, Ile-de-France, Limousin, Lorraine, Pays-de-la-Loire et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca).
Le ministère a indiqué à l'APM que le nombre de régions concernées ne devrait pas être ramené à cinq. Cette limitation figurait dans un projet de cahier des charges présenté aux professionnels et aux fédérations d'employeurs fin janvier, rappelle-t-on.
Les expérimentations pourront être menées sur cinq ans, dès 2012. Elles visent à fluidifier les parcours de soins de façon à éviter des hospitalisations et à améliorer les conditions de sortie de l'hôpital des personnes âgées. Elles s'appuieront notamment sur des dérogations tarifaires pour les professionnels libéraux. Dix à 20 projets, prolongeant des actions déjà existantes, devraient être financés sur une enveloppe totale d'1 million d'euros.
La première réunion du comité de pilotage a eu lieu mardi. Le ministère a détaillé sa composition. Il comprend des représentants des différentes parties prenantes:

  • Etat: directions de la sécurité sociale (DSS), de l'offre de soins (DGOS), de la cohésion sociale (DGCS), de la santé (DGS), du budget (DB), de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) et secrétariat général des ministères sociaux
  • mission Alzheimer
  • collège des directeurs généraux des ARS
  • régimes d'assurance maladie (CNAMTS, MSA, RSI)
  • assurance vieillesse (CNAV)
  • organismes complémentaires (Mutualité française, CTIP, FFSA)
  • collectivités locales (ADF, UNCCAS)
  • établissements de santé et médico-sociaux (FHF, FHP, Fehap, Fnehad, Synerpa, Uniopss, Fnaqpa, AD-PA), services d'aide à domicile (UNA, ADMR, Croix-Rouge) et réseaux (UNR santé, FNCLCC)
  • professionnels de santé libéraux (UNPS)
  • médecins coordonnateurs d'établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ffamco)
  • maisons de santé (FFMPS)
  • associations de patients et d'usagers (Ciss) et de personnes âgées (CNRPA)
  • Conférence nationale de santé (CNS)
  • agences (HAS, Anap, Anesm, Atih, Asip santé)
  • et Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Le ministère a également signalé la présence de personnalités qualifiées, sans plus de précisions.
Les projets retenus devraient être connus le vendredi 20 avril, a affirmé à l'APM mercredi un membre du comité, information non confirmée par le ministère.
Quatre ateliers, au sein du comité de pilotage, devraient commencer leurs travaux durant la deuxième quinzaine d'avril, a indiqué la même source. Ils devraient concerner: le chaînage des données; les coopérations et coordinations autour des personnes âgées en perte d'autonomie, hors hospitalisation; les coopérations et coordinations autour des personnes âgées en perte d'autonomie, lors d'une hospitalisation; et l'évaluation des expérimentations.

logo APM (Agence de Presse Médicale)

 Article publié le 04/04/2012

Par Nicolas COCHARD

nc/ab/APM polsan
redaction@apmnews.com