Aller au contenu

Nouveau Plan "bien vieillir": remise à Nora Berra d'un rapport sur la santé mentale et le bien-être des personnes âgées

le 01 juin 2011

[APM] Un rapport sur la santé mentale et le bien-être des personnes âgées a été remis mardi à la secrétaire d'Etat à la santé, Nora Berra, en vue de la préparation du nouveau Plan "bien vieillir".

Ce rapport avait été demandé au Dr Olivier de Ladoucette, président de la fondation de recherche sur la maladie d'Alzheimer (Ifrad, International foundation for research on Alzheimer disease) fin janvier par la secrétaire d'Etat à la santé.

Alors que le Plan national "bien vieillir" 2007-09 est arrivé à échéance et que son évaluation a été réalisée par le Haut conseil de la santé publique (HCSP), un nouveau plan visant à améliorer la santé et la qualité de vie des personnes âgées est en préparation, selon la lettre de mission de Nora Berra.

Deux grands axes doivent le structurer. Le premier, du ressort du ministère de la santé, regroupera les actions sur les déterminants de santé. Le deuxième, dépendant du ministère des solidarités et de la cohésion sociale, comprendra les mesures pour favoriser un habitat et des services adaptés à une prise en charge globale de la personne âgée et développer leur participation sociale.

"Si les étapes (...) vers un 'vieillissement réussi' passent par la promotion de comportements favorables à la santé et par la participation à la vie sociale, il est important également d'y inclure le 'bien-être' psychologique des personnes âgées", explique Nora Berra pour justifier cette mission confiée au Dr de Ladoucette.

Selon le Dr de Ladoucette, les sept conditions pour vieillir avec succès consistent à maintenir un degré d'autonomie satisfaisant, conserver la maîtrise et la responsabilité des événements, avoir de bonnes capacités d'adaptation, entretenir des relations affectives de qualité, rester engagé dans la société, avoir des revenus suffisants (le confort financier facilite l'adaptation nécessaire aux changements liés à l'âge) et donner un sens à la vie.

Au vu de ces conditions, il a formulé plusieurs recommandations regroupées en quatre axes principaux: changer l'image de la vieillesse et donner une juste place aux jeunes seniors, favoriser la création de stages de développement personnel pour préparer et bien vivre sa troisième vie, encourager le développement de la spiritualité chez les seniors et enfin créer un ministère de l'intergénération et de l'avancée en âge.

Concernant le premier axe, il propose notamment de créer une structure permanente de réflexion sur l'avancée en âge et de soutenir des campagnes nationales de communication destinées à promouvoir les valeurs positives liées à l'âge. Il cite ainsi l'idée d'un train à thème parcourant la France en s'arrêtant dans les villes labellisées 'bien vieillir', qui pourrait s'inspirer du train Alzheimer.

Afin de lutter contre la maltraitance, il préconise la mise en place d'un référent "psy" par département qui participerait notamment à la prise en charge des cas complexes identifiés par le 39.77.

S'agissant du second axe visant à favoriser la création de stages de développement personnel, le Dr de Ladoucette estime qu'il faut réfléchir au déploiement d'un dispositif de formation permanente ou de bilan de compétence identique à ce qui est proposé dans la vie professionnelle. Il recommande aussi d'encourager les étudiants en psychologie à suivre des formations spécifiques sur le vieillissement.

Dans le troisième axe, il insiste sur l'importance de la "spiritualité" dans la réussite de l'avancée en âge et estime qu'il faut proposer sur tout le territoire des ateliers, conférences, débats animés par des psychologues, philosophes ou des religieux sur ce thème.

En annexe, Sébastien Doutreligne, chargé de mission à la Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG), précise que le programme Mobiqual intègre la question de la spiritualité chez les seniors dans ses aspects liés à la fin de vie.

Dans un communiqué publié mardi soir, Nora Berra indique que le second Plan national "bien vieillir" est "actuellement en préparation" avec le ministère de l'écologie, du développement, des transports et du logement, le ministère des solidarités et le ministère des sports.

"Ce plan a pour ambition de proposer les clefs pour un 'vieillissement réussi', tant du point de vue de la santé individuelle que des relations sociales, en valorisant l'organisation et la mise en oeuvre d'actions de prévention adaptées", signale-t-elle.

Le rapport "Bien-être et santé mentale des atouts indispensables pour bien vieillir"

logo APM (Agence de Presse Médicale)

30/05/2011

mh/ab/APM polsan
redaction@apmnews.com