Aller au contenu
Solidarité

Monalisa : des « citoyens-bénévoles » contre la solitude des personnes âgées

le 29 janvier 2014
[maisons-de-retraite.fr] - Parmi les personnes en situation d'isolement relationnel, 23% ont plus de 75 ans, soit 1,2 million de Français. Si rien ne change, ce sont 4 millions de personnes âgées qui souffriront de cet isolement social dans 25 ans. L’initiative Monalisa vise au développement du bénévolat associatif en leur faveur.

Pour la première fois, des bénévoles, des associations et des institutions se mobilisent dans un seul mouvement avec le soutien des pouvoirs publics, pour lutter contre l’isolement social des personnes âgées. Lancée en juillet 2013 sous l'impulsion du ministère des Personnes âgées et de l'Autonomie, l'initiative Monalisa (Mobilisation nationale contre l'isolement des âgés) vient d'être officialisée le 27 janvier à Metz, en présence de la ministre Michèle Delaunay. « Notre volonté est de créer un tissu durable de solidarités de proximité contre la solitude », explique Jean-François Serres, secrétaire général de l’association des petits frères des Pauvres et référent national de Monalisa.

« Equipe citoyenne Monalisa »

A ce jour, les 47 organismes signataires de la charte nationale de Monalisa sont des collectivités territoriales, des centres communaux d’action sociale (CCAS), des caisses de retraite, et une trentaine d’associations œuvrant dans le domaine de la solidarité.

Mais l’idée est aussi de susciter la mobilisation de « citoyens-bénévoles » agissant au niveau local, dans un quartier ou un village. Une « équipe citoyenne Monalisa » peut appartenir à une structure existante sans but lucratif (association, établissement public ou collectivité territoriale) ou se constituer en association nouvelle. « D’ores et déjà, toutes les personnes en France qui souhaitent se mobiliser peuvent se renseigner pour nous rejoindre », indique Jean-François Serres. 

Huit départements témoins ont été choisis pour mieux observer ce qui facilitera cette mobilisation citoyenne : le Nord (59), le Val-de-Marne (94), le Gard (30), la Gironde (33), la Moselle (57), la Nièvre (58), le Lot (46) et la Creuse (23). Après évaluation des résultats, le dispositif pourrait être étendu à l’ensemble du territoire national.

Le site de l’association : http://www.monalisa-asso.fr

 

Sur le même sujet :

Le bénévolat, une réponse efficace à l’isolement des personnes âgées

Deux chartes ont été adoptées pour le lancement opérationnel du dispositif Monalisa