Aller au contenu
Prise en charge

Les séjours de répit pour les aidants tendent à se développer

le 18 juin 2013
Sainte Montaigne - séjour Répit en Sologne [hopital.fr] - Les aidants familiaux auprès d’une personne psychiquement malade (et, éventuellement dépendante) sont confrontés, les études le montrent, à une fatigue aussi bien morale que physique. Pour prévenir tout risque dépressif, des solutions temporaires existent parmi lesquelles les séjours de répit. Focus sur un programme récompensé par les trophés nationaux « S’unir pour agir » et « Prix de l’initiative en économie sociale ».

Le double programme « Répit » et « Eclipse » proposé par l’association Œuvre Falret en partenariat avec les associations R.E.P.I.T. et Unafam connaît, en 2013, une nouvelle édition.

D’un côté le séjour « Répit ». Il propose aux proches aidants (parent, grand-parent, conjoint(e), frère ou sœur, etc.) une semaine pour de détente et de partage avec d'autres aidants surmenés. Des loisirs sont proposés ainsi que des activités de gestion du stress, de relaxation pour mieux se positionner face à la maladie psychique de son proche. 

Programmé en parallèle, le séjour « Eclipse » s'adresse à la personne – quel que soit son âge - touchée par un trouble en santé mentale dont l’aidant bénéficie du séjour Répit. C’est l’occasion pour les participants de vivre une expérience relationnelle hors du cadre familial. Si le séjour n’est pas thérapeutiquestricto sensu, il est néanmoins animé par des professionnels spécialisés dans l’accompagnement d'adultes souffrant de troubles psychiques. 

Les deux séjours sont programmés en 14 septembre 2013 en Sologne. Le coût peut être pris en charge par différents dispositifs financiers dont une demi-douzaine est présentée sur http://www.associationrepit.fr