Aller au contenu
Personnes âgées

Les Ssiad, acteurs essentiels du maintien à domicile

le 14 avril 2011

[maisons-de-retraite.fr] En apportant aide et soins aux personnes en situation de perte d'autonomie, les services de soins infirmiers à domicile (Ssiad) permettent de prévenir et de différer l'hospitalisation, ainsi que de réduire sa durée.

La mission première des Ssiad, apparus dans les années 80, est d'assurer les soins infirmiers et d'hygiène générale des personnes âgées de plus de 60 ans maintenues à domicile et depuis 2004, des adultes en situation de handicap ou atteints de maladies chroniques.

Une population fragile qui explique, comme le souligne l'enquête 2010 du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, que 1.272 Ssiad, sur les 2.131 recensés en 2009, se sont engagés dans une démarche de qualité ou une certification, ce qui représente plus de 60% d'entre eux. De même, le recours à des intervenants extérieurs, garantissant une plus grande diversité des soins, est fréquent. En effet, si les 33.000 salariés de ces services - dont environ 75% sont des aides-soignants et 15% des infirmiers - permettent d'assurer les soins et l'hygiène de base des patients, 37% des Ssiad ont signé une convention de partenariat avec des pédicures-podologues, 14% d'entre eux avec un service d'aide et d'accompagnement à domicile, et 9% avec un établissement de santé. De même, 63% d'entre eux font partie d'un réseau de gérontologie, et 30% d'un réseau de soins palliatifs, ce qui permet une meilleure orientation et une prise en charge globale des personnes âgées.

Celles-ci représentent en effet la très grande majorité des patients des Ssiad, puisque parmi les 98.000 personnes prises en charge, plus de 80% sont âgées de 75 ans ou plus, tandis que seulement 5% sont des adultes en situation de handicap, ou sont atteints de maladies chroniques. De plus, les deux tiers des patients sont des femmes, leur proportion augmentant avec l'âge. Elles représentent ainsi 53% des personnes de 60 à 74 ans, contre 83% des 96 ans et plus.

La presque totalité (98%) des Ssiad officient tous les jours de la semaine, et ces services sont plus nombreux en zone rurale (27,6%) qu'en milieu urbain (25%). La plus grande part (47,4%) intervient toutefois en zone mixte. Si le taux d'équipement moyen par département est de 20 places pour mille personnes âgées de plus de 75 ans, les écarts entre territoires sont importants. Les Hautes-Alpes affichent ainsi le score le plus élevé, avec 36 places pour mille habitants de plus de 75 ans. De même, des régions comme la Picardie ou le Limousin sont très fortement équipées, contrairement par exemple à l'Ile-de-France. Compte tenu du territoire couvert par chaque Ssiad, chacun d'entre eux totalise une moyenne de 113.033 kilomètres parcourus chaque année.