Aller au contenu
Alzheimer

Le premier « village Alzheimer » en construction en France

le 28 septembre 2015
Personne atteinte d'Alzheimer aidée Un « village Alzheimer », inédit en France, ouvrira ses portes dans les Landes. Le gouvernement a donné son feu vert à cette initiative venue des Pays-Bas qui vise à maintenir les personnes atteintes par la maladie dans une vie sociale ordinaire.

Pas de blouses blanches visibles dans ce futur ensemble sécurisé qui accueillera 120personnes âgées dépendantes encadrées par 120 professionnels et le même nombre de bénévoles. L’objectif ? Inscrire autant que possible les résidents dans « un paysage normalisé de vie sociale », expliquait, au printemps dernier, Michel Laforcade, le directeur de l’ARS Aquitaine.

L’idée est de créer « un lieu où l’on peut continuer de vivre dans la vraie vie avec la personne aimée, avec laquelle on a toujours vécu », a indiqué la secrétaire d’Etat des Personnes âgées et de l’Autonomie, Laurence Rossignol, lors de l’officialisation du projet le 21 septembre dernier. Et ce à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer.   

60 à 65 euros par jour               

Porté par le conseil départemental des Landes, le coût global du projet est estimé à 23 millions d'euros. Quant au budget de fonctionnement annuel, il est estimé à 8,5 millions d’euros qui seront partagés entre l’Etat le département et les résidents. Le prix de journée devrait être à hauteur de 60 à 65 euros.

L’ouverture du village est prévue en 2018.