Aller au contenu
Alzheimer

Le coût élevé de la maladie d’Alzheimer

le 26 janvier 2011

  [maisons-de-retraite.fr]  Une étude de l’Association France Alzheimer met en évidence le coût important de la maladie pour les patients et leurs familles. Le reste à charge s’élève en effet en moyenne à près de 1 000 euros par mois.

 L’enquête a été menée auprès de 500 aidants de malades d’Alzheimer entre septembre 2009 et novembre 2010. Elle montre que le reste à charge est beaucoup plus élevé lorsque le malade est en maison de retraite : il y est en moyenne de 2 300 euros par mois, contre 570 euros à domicile.

Bien que le montant des aides accordées (Apa) augmente lorsque la dépendance s’accentue, le reste à charge est plus important pour les personnes en Gir 1 et 2, c’est-à-dire fortement dépendantes. France Alzheimer explique ce paradoxe apparent par le fait que certaines des principales dépenses liées à la prise en charge de la maladie d’Alzheimer ne sont pas remboursées par l’Assurance maladie et ne rentrent pas non plus complètement dans les plans d’aide : ainsi, l’achat de protections pour incontinence et de produits de soins corporels et d’hygiène pèse lourd dans les dépenses.

La maladie d’Alzheimer représente également un investissement important en termes de temps pour les aidants. Ces derniers consacrent en effet en moyenne six heures trente par jour à des activités liées à la maladie de la personne aidée. Plus la dépendance du malade est importante, plus le temps quotidien qui lui est consacré est important. L’aide couvre tous les domaines de la vie courante : préparation des repas, surveillance au cours de la journée, aide à la prise de repas, à la toilette, au lever et au coucher, habillage, accompagnement lors des sorties…

Selon France Alzheimer, en se basant sur le salaire horaire d’un auxiliaire de vie, le temps d’activité consacré à un malade par un aidant à domicile pourrait être valorisé à hauteur de 3000 euros par mois.

L’association conclut en soulignant la nécessité de réfléchir aux solutions de répit pour les aidants dans le cadre du débat sur la dépendance. Elle prend également position pour une amélioration de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer.

Pour en savoir plus sur Alzheimer, consultez l'article "maladie d'Alzheimer" dans "la santé des seniors" sur maisons-de-retraite.fr