Aller au contenu
Audition

Lancement d'un portail web dédié aux personnes sourdes et malentendantes

le 03 février 2014
[Maisons-de-retraite.fr] - Les difficultés d’audition liées à l’âge se retrouvent chez un tiers des plus de 55 ans et deux tiers des plus de 70 ans. La surdité permanente néonatale concerne par ailleurs un enfant sur 1 000. Un nouveau portail web propose au public une information de référence.

Surdi.Info, Centre National d’Information sur la Surdité, a vocation à fournir des informations objectives et neutres aux personnes sourdes, malentendantes ainsi qu'à leur entourage, et à les orienter vers des interlocuteurs de proximité. Surdi.Info est accessible via le portail internet www.surdi.info et via un centre d’accueil téléphonique et visiophonique (permanences en visiophonie pour les personnes communiquant en langue des signes) : 0812 040 040.

Des réponses aux questions clés

Le portail Surdi Info.fr se décline en cinq rubriques :

∙ Vivre avec mon enfant : répond aux questions des parents qui viennent d’apprendre que leur enfant est atteint de surdité : comment l’éduquer ? Comment communiquer avec lui ? Quelle sera sa scolarité ? Quel sera son avenir professionnel ?

∙ Perdre l’audition : cette rubrique énumère les premiers signes et les causes de la perte d’audition et prodigue des conseils de prévention.

Comprendre la surdité : la surdité et les troubles de l’audition sont variés ; qu’est-ce que la surdité totale ou partielle ? Quels en sont les symptômes ? Quelles solutions existent ?

∙ Communiquer : la surdité est un handicap partagé. Quel moyen de communication adopter ? Qu’est-ce que le code LPC, la langue des signes, le bilinguisme… ?

∙ Trouver de l’aide : cette rubrique présente les différents organismes et les professionnels de l’audition à qui faire appel.

Le site est également traduit en langue des signes française.

Le centre d’accueil téléphonique est quant à lui accessible du lundi après-midi au samedi midi, avec deux demi-journées de permanence en visiophonie (les mardis de 15 à 19 h et les vendredis de 9 à 12).

 

La nécessité d’une prise en charge précoce

À l'occasion de la Semaine du son,événement national dont la 11e édition se déroule cette année du 27 janvier au 9 février, les spécialistes insistent sur l'importance d'une prise en charge précoce des problèmes auditifs.

«Une prise en charge précoce avec des prothèses auditives adaptées permet pourtant dans la plupart des cas de vivre une vie normale », explique au Figaro Santé le Pr Hung Thai-Van, chef du service d'audiologie (CHU de Lyon, Centre de neuro­sciences).

Des recherches ont montré que la surdité des personnes âgées avait par ailleurs des conséquences délétères sur le cerveau. Le déclin cognitif est ainsi 30 à 40 % plus rapide chez les personnes âgées souffrant de presbyacousie (surdité bilatérale lentement évolutive). Et le risque de démence s'en trouve accru.

Or les Français ne sont guère habitués à pratiquer des tests auditifs : un sur deux n’ira jamais, de sa vie, consulter un spécialiste pour faire contrôler son audition.

Consultez notre dossier Troubles de l’audition

 

Sur le même sujet :

Les troubles de l'audition, enjeu de santé publique

Faites… de la musique et attention à vos oreilles