Aller au contenu
Maladies neuro-dégénératives

La prévalence de la maladie d’Alzheimer se stabiliserait en Europe, selon une étude

le 24 août 2015
Personne âgée souffrant de la maladie d'alzheimer La prévalence de la maladie d’Alzheimer se stabiliserait voire diminuerait sur le continent européen. C’est ce qui ressort d’un article publié vendredi dans le journal scientifique The Lancet regroupant et analysant les résultats de cinq études.

Suède, Pays-Bas, Royaume-Uni et Espagne… Dans ces quatre pays, la prévalence de la démence a été comparée dans des populations prises à deux périodes différentes. L’étude britannique fait apparaître une baisse de 22 % de la prévalence de la démence sur 18 ans. L’étude espagnole montre une stabilisation avec une légère baisse de la démence chez la population masculine. Les autres études montrent plutôt une stabilité. 

Pour les scientifiques de l’université de Cambridge, les résultats viennent contredire des inquiétudes sur la croissance d’une épidémie de démences séniles. Pour eux, cela souligne l’importance des stratégies de prévention sur la santé tout au long de la vie.

Un « message positif et encourageant » même si, les auteurs le reconnaissent eux-mêmes, « la prise en charge de la démence restera un enjeu durable pour de nombreuses années ».