Aller au contenu

La maison de retraite de demain est déjà à Lille

le 14 janvier 2015
Logo Silver Concept [maisons-de-retraite.fr] - Après la « chambre d’hôpital du futur » en 2012 et le « service ambulatoire de demain » en 2013, le CHRU de Lille et 70 entreprises du Clubster Santé d’Eurasanté ont lancé un Opus 3 : le Silver Concept. Un prototype d’Ehpad innovant en matière d’architecture intérieure et de services.

D'ici fin 2016, toutes les régions devront disposer d'un comité de filière dédié à la silver économie. Dans le Nord - Pas-de-Calais, les Lillois n’ont pas attendu pour innover dans un secteur on ne peut plus concurrentiel en sortant, à Lille Grand Palais à l'entrée du salon Age3 en décembre dernier, « le Silver Concept ».

Personnalisation et modularité

Personnalisable, la chambre de cet Ehpad du futur évolue en fonction des besoins de son occupant, et ce grâce à des parois coulissantes et à du mobilier adaptable. Dotée d'un sol détecteur de chutes et d'une main courante escamotable, elle favorise la mobilité des résidents. Des équipements numériques optimisent la communication avec les aidants et avec les soignants. Pour favoriser l’autonomie des personnes âgées, les fauteuils roulants ne se déplace pas avec les bras mais en avançant les pieds.

Les parties communes ont également été revisités. Il faut dire que l’espace est compté dans les maisons de retraite médicalisées, surtout dans les nouveaux établissements. « Prévoir un local unique qui évolue de manière à pouvoir être utilisé aussi bien par un coiffeur, un bibliothécaire qu'un fleuriste ou une esthéticienne libère de la place. Avoir une grande salle collective modulable qui se découpe en plusieurs sous-espaces en cas de besoin facilite l'organisation des animations », a d’ailleurs expliqué au journal économique La Tribune Brigitte Maes, architecte dirigeante du cabinet La Maison attentive.

Cinquante acteurs et un partenariat public/privé

Cet Ehpad d’un nouveau genre a mobilisé une cinquantaine d'acteurs régionaux en matière de santé  : des représentants du monde médico-social – parmi lesquels la FHF Nord – Pas-de-Calais –, des entreprises et des personnes âgées dépendantes.   

Prochaine étape : des solutions pour les soins à domicile – dans un Opus 4.