Aller au contenu
Santé publique

La dépendance, chantier « structurant » pour l’avenir des ARS selon Roselyne Bachelot

le 01 avril 2011

[maisons-de-retraite.fr] La ministre des solidarités et de la cohésion sociale vient d’annoncer que la réforme de la dépendance sera un chantier "structurant" pour l'avenir des agences régionales de santé (ARS).

Créées par la loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST) de 2009, les agences régionales de santé ont un an.

A l’occasion du discours de clôture du colloque anniversaire, Roselyne Bachelot a rappelé que les ARS étaient représentées dans les groupes de travail sur la réforme de la dépendance à travers la présence de Michel Laforcarde, directeur général de l'ARS Limousin et celle de Monique Cavalier, directrice générale de l'ARS Bourgogne.

Tout en soulignant qu'elle ne voulait pas « préempter le contenu de la large consultation actuellement en cours et les pistes qui en ressortiront », la ministre a jugé qu’il faudrait « donner une plus grande implication aux ARS dans les politiques dédiées aux personnes âgées dépendantes ».
Avant d’ajouter qu’elle souhaitait que « l’évolution de la place des ARS dans la prise en charge des personnes âgées soit au cœur [des] réflexions ».
Madame Bachelot a aussi annoncé que, dans la synthèse qu'elle proposerait au président de la République à l'été, elle ferait figurer un volet sur la gouvernance dans laquelle elle veut que les ARS aient « une place prépondérante ».