Aller au contenu
Hébergement

La bientraitance architecturale en Ehpad fera l'objet d'une convention interministérielle

le 07 octobre 2013
Les Ehpad et la bientraitance architecturale [Hospimedia] - "Les logements doivent être des outils d'autonomie et non pas des parcours de risques." Jeudi 3 octobre 2013, lors du 44e congrès de l'Union nationale des syndicats français d'architectes (UNSFA), Michèle Delaunay, ministre en charge de l'Autonomie et des Personnes âgées, invite les architectes à penser leurs projets comme vecteurs de bientraitance.

Organisation spatiale, couleurs, éclairage, espaces verts... alors que les seniors représenteront bientôt un tiers de la population, et alors que les architectes seront appelés à construire davantage d'Ehpad, la ministre insiste : "une bonne conception architecturale tient nécessairement compte des exigences des personnes âgées en perte d'autonomie et en perte cognitive, et facilite le travail des professionnels". L'enjeu est donc clair pour le gouvernement, il faut prévoir l'accueil de personnes âgées à mobilité plus ou moins réduite dès la conception des bâtiments. Malgré les actions menées au national, notamment au travers du prix CNSA, Bertrand-Pierre Galey fait part du retard français. D'après le directeur-adjoint chargé de l'architecture à la direction des patrimoines, "notre tradition institutionnelle nous amène à installer les personnes âgées dans des établissements spécifiques alors que le sens de l'histoire va plutôt vers l'inclusion dans la cité".

Aussi, Michèle Delaunay envisage-t-elle la création d'une convention entre le ministère de la Culture (auquel l'architecture est rattachée) et le département des établissements et services médico-sociaux de la CNSA. Celle-ci devrait permettre de travailler sur la question de bientraitance architecturale, nécessaire au développement de l'accessibilité pour tous et de l'accompagnement intergénérationnel. La première réunion sur la question devrait se tenir courant octobre pour une signature attendue sous six mois.

Logo HOSPIMEDIA

Article d'Agathe Moret publié le 04/10/2013 sur www.hospimedia.fr