Aller au contenu
Innovation

L’Ehpad du futur est déjà visible aujourd’hui

le 28 mai 2015
Chambre Ehpad futur - Silver concept Inauguré le 19 mai dernier par la secrétaire d’Etat Laurence Rossignol aux sein des Salons santé autonomie, le « Silver Concept », imaginé par le CHU de Lille et 50 entreprises du Clubster santé Nord-Pas-de-Calais, dessine l'Ehpad de demain. Petite visite guidée.

 

Pour arriver à répondre aux mieux aux attendes des résidents, de leurs proches et des professionnels, trois groupes de travail ont planché sur le sujet : des directeurs de maisons de retraite, des industriels de la Silver Economie et des personnes âgées (résidents ou jeunes seniors). Le résultat semble à la hauteur du travail accompli depuis plus d’un an.

 

Un maître mot, la modularité

 

Dans un souci de promotion de l’autonomie, la modularité est de rigueur (cf. notre article de janvier 2015). Les concepteurs ne se cachent pas s’être inspirés pour cela de la marque d’ameublement suédoise Ikea. Autre vecteur d’autonomie, l’intégration parfaite dans le design ou dans l’architecture intérieure des traces de médicalisation de la structure. L’objectif ? Assurer la qualité des soins tout en veillant à ne pas stigmatiser les personnes âgées les plus dépendantes. Cette tendance se retrouve notamment dans les chambres.

Se sentir (comme) chez soi 

Celles-ci proposent, là encore dans des couleurs vives, pétantes presque, un côté lit et un côté salon pour recevoir les visiteurs. Ici, on joue franchement la carte de la convivialité.

La secrétaire d’Etat à la famille, aux personnes âgées et à l'autonomie a salué "le caractère évolutif de la chambre en fonction des besoins de la personne", et "la réflexion menée sur ce qui participe, en établissement, au sentiment d'un chez soi ».

Parmi les multiples innovations, on peut citer le rail lève-malade qui, grâce à un axe mobile, se dissimule en quelques secondes dans un placard. La main courante se fond dans la pièce, comme d’ailleurs le lit médicalisé, entouré de barrières en bois ciselées. Et question « nouvelles technologies » ? On notera une tablette tactile avec une coque molletonnée qui permet au résident de se divertir ou bien de communiquer avec ses proches.

Des pièces à vivre, comme à la maison

Se divertir est également possible dans une salle de convivialité qui peut accueillir un spectacle ou de micro-animations via un écran. Ce support permet aussi de regarder la météo ou bien encore le programme télévisuel. Une cuisine démontable peut aussi être installée. La salle s’apparente à un véritable lieu de vie comme les personnes âgées les connaissaient dans leur ancien domicile.

Un troisième espace, élaboré de la même manière modulaire et connectée, est présenté aux regards des visiteurs des Salons santé autonomie, la « zone de services ». Un lieu de vie encore au sein duquel interviennent coiffeurs, fleuristes et autres commerçants. Une ouverture sur l’extérieur.