Aller au contenu

Faut-il instaurer un contrôle médical pour les seniors au volant ?

le 02 juin 2014
[Maisons-de-retraite.fr] - Des villageois de l'Ain ont lancé une pétition pour faire retirer définitivement son permis à un retraité de 77 ans qui a causé plusieurs accidents, dont trois mortels. La question d'imposer un examen médical aux personnes âgées pour qu'elles puissent continuer à conduire est régulièrement posée.

Âgé de 77 ans, l'homme a déjà été condamné deux fois mais a jusqu'à présent toujours récupéré son permis, malgré des problèmes de santé. Le maire de Saint-Jean-le-Vieux souhaite que la pétition fasse réagir les parlementaires. « Les députés devraient réfléchir à un texte qui, comme dans de nombreux pays, oblige à passer un examen médical à partir d'un certain âge ou en cas de maladie », a-t-il indiqué au Parisien.  

Une mesure discriminatoire ?

La question d'imposer un examen médical aux conducteurs âgés est régulièrement posée, souvent après des accidents mortels. En juin 2013, le sénateur UDI de la Marne, Yves Détraigne, avait déposé une proposition de loi qui instaurait un examen d'aptitude à la conduite à partir de 75 ans. Le texte avait été rejeté, comme l'avait été une autre proposition du même type en 2011. Car la mesure avait été jugée « discriminatoire » par les sénateurs. Une vision partagée par l’association 40 millions d'automobilistes : « L'âge n'est pas un handicap. Il ne faut simplement pas laisser une personne inapte à conduire sur les routes », affirme son président, Daniel Quéro.

S’aligner sur nos voisins européens ?

En novembre 2013, selon un sondage Ifop, près de huit Français sur dix (77%) estimaient que les personnes âgées qui conduisent devraient être soumises à une visite médicale obligatoire. "L'âge moyen idéal" pour cet examen s'établissait selon les sondés « à 65 ans ».

D'autres pays européens ont d’ores et déjà mis en place des systèmes de contrôle médical. Les conducteurs des Pays-Bas, du Danemark ou de Finlande doivent passer une visite médicale régulièrement à partir de 70 ans. En Italie ou au Portugal, c'est dès l'âge de 50 ans.

La question devrait donc se poser avec la mise en place du permis européen, qui devra être renouvelé tous les 15 ans.

Initiatives volontaires

Pour l’heure, on privilégie en France le volontariat des personnes âgées qui souhaiteraient une remise à niveau. A Capdenac (Aveyron) par exemple, le centre communal d'action sociale a organisé le 23 mai la première session de révision du permis de conduire pour les seniors de plus de 65 ans de la commune, en partenariat avec l'auto-école locale.

Les participants ont pu revoir par des vidéos et des schémas le principe des ronds-points, les nouveaux panneaux de signalisation mais aussi parler de l'acuité visuelle, des angles de vision, de l'ouïe, des effets des médicaments, apprendre à voir loin et savoir où regarder… Cette action comprenait une séance de révision du code de la route de 3 heures puis 1 heure de conduite individuelle auprès du moniteur d'auto-école, afin de revoir leur pratique.

 

Lire aussi :

Premières données sur les accidents de la vie courante des personnes âgées

Un jeu vidéo en 3D permet de stimuler le cerveau âgé

Quels aménagements pour les seniors en ville ?