Aller au contenu
Santé

Espérance de vie : la France classée au septième rang mondial

le 28 août 2015
Personne âgée en bonne santé Avec une augmentation de l’espérance de vie de plus de cinq ans chez les hommes et de près de quatre ans chez les femmes entre 1990 et 2013, la France est le septième pays sur 188 en la matière. C’est ce qui ressort d’une étude publiée hier dans l’hebdomadaire scientifique britannique The Lancet.

Selon les données de la Global Burden of Disease Study 2013, l'espérance de vie s'élevait, en 1990, à 73,04 ans pour les hommes et à 81,21 ans pour les femmes. En 2013, elle est respectivement passée à 78,38 ans et 84,91 ans. Dans le même temps, l'espérance de vie en bonne santé est passée de 64 à 68,43 ans chez les hommes et de 69,64 à 72,32 ans chez les femmes. 

Au total, la population a gagné 6,2 d’espérance de vie en 23 ans et 5,4 ans d’espérance de vie en bonne santé. Avec d’importantes disparités comme le fait apparaître l’étude. 

La France se classe au septième rang des 188 pays étudiés, derrière le Japon, Singapour, l’Andorre, l'Islande, Chypre, et Israël.

Les principales pathologies responsables de perte d'années de vie en bonne santé sont les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les douleurs lombaires et cervicales, les accidents de la route, les maladies donnant des diarrhées, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), les complications néonatales, le VIH et le paludisme.

"Le monde a fait de grands progrès en matière de santé ; le défi consiste désormais à investir afin de trouver des moyens plus efficaces de prévenir et de traiter les causes majeures de maladies et de handicaps", a indiqué Theo Vos, professeur à l'Université de Washington, qui a dirigé les recherches.