Aller au contenu
Hébergement

Du nouveau dans la prise en charge des jeunes malades d’Alzheimer

le 02 juin 2015
FAM Cesson «Près de 32000 personnes de moins de 65 ans vivent avec la maladie d’Alzheimer en France actuellement, dont 15000 à 25000 ont moins de 60 ans», a souligné Marisol Touraine en inaugurant – avec la secrétaire d’Etat Ségolène Neuville -vendredi dernier le premier foyer d’accueil médicalisé (FAM) qui leur est dédié.

A Cesson (Seine-et-Marne), s’est ouverte la résidence « Le Chemin », le premier FAM pour les malades d’Alzheimer de moins de 60 ans. De quoi susciter un certain soulagement de la part des patients et de leurs proches, en témoigne la réaction de Jean Dautry, le président de l’association Espoir Alzheimer : «Il y avait urgence. Il y a beaucoup de familles dans la détresse car le malade ne peut intégrer ni les structures pour personnes handicapées ni pour personnes âgées.»

Le médico-social quelque peu démuni 

Il est vrai que l’accueil dans les établissements d’hébergements pour les personnes âgées (Ehpa) est assez minoritaire. En tout cas peu adapté, comme le souligne l’association Espoir Alzheimer dans son dossier de presse.

A taille humaine 

Avec 50 places d’accueil en hébergement permanent ou temporaire et en accueil de jour (sous forme de maisonnées) et avec deux studios pour recevoir les visiteurs, la structure se veut résolument à taille humaine. La convivialité est aussi à l’extérieur avec de nombreux espaces verts et un jardin thérapeutique. Des activités de loisirs et thérapeutiques (art-thérapie, méthode Snoezelen) ponctuent les journées des résidents. L’objectif ? Préserver le confort de vie pour retarder au maximum les effets de la maladie.

Un second établissement devrait voir le jour en Isère.