Aller au contenu
Personnes âgées

Des chambres d’hôtel adaptées en lien avec l’hôpital de Menton

le 16 avril 2014
[APM] - Le centre hospitalier (CH) de Menton et le Syndicat des hôteliers de Menton, de la Riviera française et du Haut-pays s'apprêtent à déposer la marque "Hopitel" pour leur projet commun d'aménagement domotique de chambres d'hôtels et de chambres dans l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de l'hôpital.

Lancé en octobre 2013, ce projet vient d'être retenu dans le cadre de l'appel à projets santé du conseil général des Alpes-Maritimes. Le département lui a alloué 68 885 euros, ce qui représente 50% du coût du projet qui s'élève à 137 772 euros. Dans la lignée de la "Silver économie", il vise à adapter à la perte d'autonomie et à équiper en domotique 8 chambres dans 4 hôtels situés à proximité de l'hôpital, et 4 chambres de l'Ehpad de l’hôpital (La Palmosa).

"Ce n'est pas l'hôpital qui va à l'hôtel, ni des hôtels qui deviennent des hôpitaux", précise la directrice du CH de Menton, Catherine Romanens. Néanmoins, outre l'aménagement des chambres d'hôtel qui permettront à des personnes âgées fragiles de faire du tourisme, et celui de l'Ehpad d'accueillir des résidents dans de meilleures conditions, les partenaires visent "la complémentarité", selon la directrice.

Accueillir des personnes avant ou après une intervention chirurgicale

En d'autres termes, les hôtels pourraient accueillir, dans leurs chambres domotisées, des personnes "en pré ou en post hospitalisation, pour encourager la chirurgie ambulatoire" avec une prise en charge de l'assurance maladie, explique la directrice. Un cahier des charges intégrant une convention entre l'hôpital et les hôtels est en cours d'élaboration.

Des formations communes aux hôteliers et aux hospitaliers

La directrice du CH de Menton imagine aussi dans ce cadre des formations communes aux hôteliers et aux hospitaliers, un module pour les cadres et managers des deux univers, mais aussi un module pour les personnes qui sont au plus près des clients et des patients dans les hôtels et l'hôpital. L'objectif serait, pour les agents hospitaliers, d'"améliorer la qualité d'accueil hôtelière des patients", précise la responsable, et pour les professionnels du tourisme de mieux accueillir des touristes âgés fragiles ou malades.
Catherine Romanens envisage également une dimension internationale à son projet. Elle est actuellement en contact avec le département management hôtelier d'une université américaine.

Un site internet, hopitel.org, est également en cours de construction.

Consultez notre dossier : Aménager son domicile

Lire aussi :

Silver économie : promesses d’emplois et de nouveaux services

Silver économie : premiers lauréats du Concours innovation

Personnes âgées : un peu plus de 600 millions annuels pour le maintien à domicile