Aller au contenu
Personnes âgées

Création d'un Gérontopôle dans les pays de la Loire

le 24 décembre 2010

[maisons-de-retraite.fr] Le "Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire" est un projet "innovant et unique en France", destiné à améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

Le président de la région, Jacques Auxiette, et le professeur Gilles Berrut, chef du service de gériatrie au CHU de Nantes, ont annoncé, le 10 décembre dernier, le lancement du Gérontopôle des Pays de la Loire. Cette structure pluridisciplinaire se présente comme un pôle de recherche et d'expertise sur les enjeux du bien vieillir, mais également comme un centre d'étude et d'observation. "Aux aidants - professionnels ou bénévoles -, aux industriels, aux collectivités territoriales, aux thérapeutes, aux chercheurs, aux établissements de santé, aux services de soins à domicile et surtout, en premier lieu, aux aînés, le Gérontopôle proposera un nouveau projet économique, sociétal et social" explique Jacques Auxiette. L'objectif du Gérontopôle est donc de fédérer, sur un lieu unique, les énergies, les compétences et les savoir-faire de l'ensemble des acteurs impliqués dans la question du grand âge. "Au-delà d'une simple réunion d'acteurs, l'idée centrale est d'affirmer que la longévité est une chance pour tous, pour chacun d'entre nous et pour notre territoire, pour autant qu'on s'en donne les moyens" ajoute le professeur Gilles Berrut.

La future plateforme se déploiera sur quatre axes : la recherche, la formation, le conseil et le développement économique. Les enjeux consistent à encourager les partenariats entre les entreprises et l'enseignement supérieur, à valoriser la recherche régionale scientifique, industrielle et observationnelle, mais également à favoriser le développement d'une activité à valeur ajoutée, ainsi que d'un réseau de compétitivité économique sur le territoire. Il s'agit, entre autres, de créer de nouveaux métiers et emplois et de développer des produits et services innovants adaptés au vieillissement. La région des Pays de la Loire est en effet particulièrement concernée. D'ici à 2030, l'âge moyen de sa population va augmenter de quatre ans et dépasser la moyenne nationale. Ainsi, les plus de 60 ans représenteront plus de 31% de la population ligérienne, soit près d'un habitant sur trois, contre 22% aujourd'hui.

Le Gérontopôle porte également le projet d'une Maison de la longévité, pour l'horizon 2014, dont la maîtrise d'ouvrage devrait être assurée par la région. Ce lieu d'information, de recherche, d'exposition permanente et de formation sur les métiers de la longévité a pour objectif de faire évoluer le regard de la société sur le grand âge et le vieillissement, grâce à des actions culturelles, artistiques et citoyennes.

Le lancement du gérontopôle des Pays de la Loire, qui intervient après ceux de Toulouse et de Dijon, marque ainsi une nouvelle avancée dans la mise en place du réseau de structures de ce type prévu par le plan Solidarité Grand Age.