Aller au contenu

Aide à domicile : une nécessité pour ses bénéficiaires, qui sont demandeurs de nouvelles prestations

le 19 mai 2014
[Maisons-de-retraite.fr] – Etes-vous intéressés par des ateliers de prévention, une aide à l’aménagement du logement, des produits high tech ? L’Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles (UNA) a sondé ses bénéficiaires.

Le baromètre UNA - Senior Strategic, publié le 15 mai, vise à mettre en lumière les attentes des âgés vis-à-vis de leur aide à domicile, notamment pour les nouvelles technologies. Pour obtenir ces données, la fédération d'aide à domicile du champ associatif et la société d'étude et de conseil en stratégie ont mené 1 500 entretiens téléphoniques auprès de personnes de 50 à 80 ans qui bénéficient de l’intervention d’un service à leur domicile, pour eux-mêmes ou pour leurs proches.

Une nécessité, pas une prestation de confort 

Il ressort en premier lieu que l'intervention à domicile est une nécessité pour 74% des sondés. Pour 69% d’entre eux, cette intervention porte sur de l’aide au ménage, pour 36% sur de l’aide à la vie quotidienne (aide à la préparation des repas, aide pour s’habiller...) et pour 30% sur des soins à domicile.

L’intervention à domicile est aussi perçue comme une sécurité (60%) et un appui essentiel pour le quotidien (58%). Ce n'est pas une prestation de confort pour les âgés car elle est liée à la survenue d'événements précis (83% des cas), liés à des déficiences ou fragilités : problèmes de santé, chutes, fatigues, sortie d'hospitalisation ou difficultés de sortie du domicile. 

L'exigence première des usagers est la qualité du travail effectué par l'intervenant, devant le prix de l'intervention et le relationnel avec l’intervenante à domicile. 

Ateliers de prévention et aménagement du logement

Plus d’1 personne sur 2 est intéressée par le fait que sa structure d’intervention lui propose de nouveaux services ou prestations dans un objectif de prévention (ateliers nutrition, prévention des chutes…).

Les services d’adaptation du logement et l’animation de loisirs intéressent également, respectivement 42% et 40% des personnes.

Ces attentes évoluent avec l'âge : les plus âgés sont plus particulièrement intéressés par des prestations pour l’aménagement ou l’adaptation de leur logement, tandis que les plus jeunes ont un intérêt marqué pour les ateliers de prévention.

Nouvelles technologies

Concernant les produits et technologies développés par les industriels pour faciliter la vie à domicile (produits de domotique, jeux mémoire électroniques, pèse-personne connecté...), 51% des sondés trouvent cohérent et légitime que leur structure d'intervention à domicile leur donne de l'information sur ces produits. La majorité des plus de 70 ans trouve également normal que le service les oriente et les aide à l'installation.

Mais si la vente de ces produits par leur structure d'aide à domicile est estimée cohérente pour les plus jeunes (67% des 50-59 ans et 53% des 60-69 ans), cela est moins évident pour les plus âgés (seulement 23% des + de 75ans).

Le principal frein à l’utilisation de ces nouveaux produits est logiquement, pour 85% des personnes interrogées, le fait de ne jamais en avoir entendu parler (avant la crainte de ne pas savoir les utiliser).

Consultez notre dossier : Rester à domicile.

 

Lire aussi :

Personnes âgées : 700 000 places en EHPA, autant d’allocataires de l’APA à domicile

3,6 millions de personnes âgées aidées

80% des aidants ont une santé perturbée par le soutien apporté à leurs proches

Silver économie : promesses d’emplois et de nouveaux services