Aller au contenu
Alzheimer

Aidants : connaissez-vous le baluchonnage ?

le 27 mai 2014
[Maisons-de-retraite.fr] – L’Ehpad Pélisson-Fontanier à Bénévent-l'Abbaye (Creuse) vient de décrocher la première place au palmarès 2014 du prix Hélioscope-GMF, pour sa plateforme "Allo Répit Ouest Creuse". Un dispositif de type baluchonnage à découvrir.

Le Prix Hélioscope-GMF a été créé en 1998 par la Fondation Hôpitaux de Paris–Hôpitaux de France et la GMF, et récompense chaque année cinq établissements ayant réalisé une action exemplaire au bénéfice des malades. Cette année, le premier Prix a été décerné à la maison de retraite publique de Bénévent-l'Abbaye, dans la Creuse, pour son service "Allo Répit Ouest Creuse".

Une aide-soignante remplace ponctuellement l’aidant à domicile

Ce  dispositif de type baluchonnage permet de soutenir les aidants familiaux en charge d’un parent souffrant de la maladie d’Alzheimer, afin de favoriser le maintien de la personne à domicile le plus longtemps possible. Concrètement, une aide-soignante de l’Ehpad se rend au domicile de la personne malade et remplace l’aidant à l’identique, jour et nuit.

Limité à 30 jours par an, ce service peut être partiellement ou totalement pris en charge sur le plan d’aide APA (Allocation personnalisée d’autonomie) à domicile du bénéficiaire.

Un peu de répit ou de temps pour se soigner

« L’an dernier, 11 personnes ont été aidées par ce dispositif dont 6 à plusieurs reprises, ce qui représente 42 interventions au domicile. Trois aides-soignantes interviennent sur le terrain. Le directeur, le cadre de santé et l'ACH participent aux visites de pré-admission, de présentation (téléphonique et physique) et de facturation », précise Bernadette Maucourant, directrice de l'établissement.

S’agissant des aidants, qui ont pu bénéficier grâce à ce service d’un temps de répit ou devaient eux-mêmes subir des soins, « 5 sont les épouses, 4 sont les filles, 1 est le conjoint ». Des personnes âgées de 65 à 75 ans.

 

Consultez notre dossier Etre aidé à domicile.

Lire aussi :

France Alzheimer sort un guide dématérialisé pour les aidants familiaux

« La reconnaissance d’un droit au répit est une bonne chose, il faut aller plus loin »

80% des aidants ont une santé perturbée par le soutien apporté à leurs proches

Parcours des aidants : une étude est lancée pour 10 ans en Bourgogne et Franche-Comté