Aller au contenu

Accueil des personnes âgées à l’hôpital : retour sur deux initiatives exemplaires

le 13 février 2015
prise en charge hospitalière [maisons-de-retraite.fr]- La Fédération hospitalière de France (FHF) et la Fondation Médéric Alzheimer (FMA) lancent, cette année encore, un appel à prix intitulé « Hospitalisation en services non gériatriques et aux urgences des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs. Pour un meilleur accueil et une nouvelle prise en charge ». Présentation des initiatives distinguées lors des premières éditions.

La prévalence du déclin fonctionnel observé chez les personnes âgées hospitalisées s’accroît lorsqu’elles sont atteintes d’une altération des fonctions cognitives. Au déclin fonctionnel s’ajoutent une perte de repères et un traumatisme liés au changement brutal de cadre de vie (hospitalisation en urgence, intervention chirurgicale, etc.) qui génèrent de l’angoisse et de l’agitation chez des personnes déjà fragilisées. Dès lors, quand il n’existe pas de dispositif de prise en charge hospitalièread hocpour leur accueil, ces personnes peuvent voir leur autonomie durablement compromise. 

Améliorer l’accueil aux urgences

C’est dans ce contexte que la FHF et la FMA se sont associées pour distinguer des initiatives ayant su répondre à ces enjeux. Aussi, pour la troisième année consécutive, un établissement public de santé sera distingué, à l’instar du CHU de Bordeaux et du CH de Douai, lauréats des deux précédentes éditions. Pour améliorer le parcours de soins et la prise en charge des personnes âgées fragiles aux urgences du CHU de Bordeaux, une cellule de coordination gériatrique constituée de médecins urgentistes, gériatres et de cadres infirmiers a été créée. Sous son égide, des protocoles et formations sont diffusés, et des contacts établis avec les services en amont et en aval, ce qui permet d’éviter ou de fluidifier les hospitalisations des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs. 

Limiter les décompensations

Quant au CH de Douai, il promeut une expertise gériatrique pour la prise en charge globale de ces patients. La formation des équipes soignantes du service de chirurgie aux spécificités gériatriques permet de diminuer le risque de décompensation lors de l’hospitalisation en chirurgie. Une prise en charge adaptée est proposée aux personnes âgées souffrant de troubles cognitifs.

Une troisième édition du prix est en cours.