Aller au contenu
Risques

70% des décès dus aux accidents domestiques concernent des personnes âgées

le 01 mars 2011

[maisons-de-retraite.fr] Alors que la lutte contre ces accidents domestiques vient d’être recalée à la labellisation « Grande cause nationale » pour l’année 2011, il est temps de faire un peu de lumière sur ce fléau si discret qui touche les plus fragiles. Les deux tiers des tués ont en effet plus de 75 ans.

Les tapis dans lesquels on se prend les pieds, la baignoire où l'on glisse… Le domicile, un lieu dangereux pour les personnes âgées ? C’est ce que les derniers chiffres de l’Institut de Veille Sanitaire laissent penser car ils sont plus de 8 000 tués chaque année, victimes de chutes, de suffocations, d’incendies, d’ingestion de produits nocifs. 

Très fréquentes chez les seniors, les chutes sont souvent mortelles. 60% des personnes âgées décédées accidentellement le sont en raison d’une chute. Et celle-ci a très souvent lieu à domicile. Pourquoi évoque-t-on encore assez peu ce risque ?

Une chercheuse de l’université de Toulouse-le-Mirail, Marianne Lalanne s’est interrogée, dans son ouvrage Sociologie des risques domestiques : des accidents invisibles ?, sur l’absence de reconnaissance de ce fléau comme problème public.

On est tenté de répondre que les accidents domestiques traduisent une fragilité, une incapacité, ils sont souvent minimisés voire tus par les personnes âgées quand les séquelles ne sont pas trop importantes. Une tendance à inverser rapidement pour diminuer les risques.