Aller au contenu
Maladie d'Alzheimer

4.000 aidants familiaux vont bénéficier d’une formation gratuite

le 21 décembre 2009

[hopital.fr] Les aidants familiaux jouent un rôle essentiel dans la prise en charge à domicile des malades d'Alzheimer. Pour les soutenir dans cette tâche parfois très lourde, le plan Alzheimer 2008-2012 prévoit de proposer une formation gratuite à 4.000 d'entre eux.

Le terme d'aidant familial ou naturel désigne le proche entourage d'une personne malade, en l'occurrence une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés. Il s'agit le plus souvent du conjoint et/ou des enfants. Les aidants familiaux jouent un rôle essentiel dans le maintien à domicile des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer mais aussi - plus largement - des personnes âgées dépendantes. On estime ainsi que l'entourage assure plus de 70% des tâches d'accompagnement de la personne dépendante, ce qui en fait "la première entreprise de santé de France". Leur rôle commence pourtant seulement à être officiellement reconnu.

La charge assurée par les aidants familiaux se révèle souvent particulièrement lourde sur le plan physique, mais également sur le plan psychologique. Dans certains cas, cette tension peut se traduire par un effondrement complet de l'aidant familial, qui ne parvient plus à faire face. Ceci vaut tout particulièrement lorsque l'intervention est assurée par un seul aidant naturel. Le plan Alzheimer 2008-2012 a donc prévu la mise en œuvre de plusieurs mesures en faveur des aidants familiaux. L'une d'entre elles - intitulée ""Consolidation des droits et de la formation des aidants" - s'est concrétisée le mois dernier avec la signature d'une convention de partenariat entre la secrétaire d'Etat chargée des Aînés, la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) et l'association France Alzheimer.

Cette convention prévoit la mise en place d'actions de formation à destination des aidants familiaux. L'objectif est de permettre "à l'aidant de construire un projet de vie, tout en se préservant". En d'autres termes, il s'agit d'aider les aidants à mieux concilier leur investissement dans la prise en charge d'un proche et la préservation de leur équilibre personnel. Ces formations seront organisées par l'association France Alzheimer. Chaque module de formation sera assuré par un binôme, composé d'un professionnel psychologue et d'un "bénévole ressource aidant familial". Ces intervenants seront eux-mêmes formés au préalable par le service formation de France Alzheimer. Cette dernière prévoit de former 100 formateurs en 2009 et 240 en 2010. Chaque département disposera ainsi d'au moins un binôme de formateurs.

Les modules de formation pour les aidants familiaux seront d'une durée de 14 heures, réparties en cinq sessions, "afin de tenir compte des contraintes de disponibilité des aidants". La convention signée entre les trois partenaires prévoit d'organiser 24 actions de formation au bénéfice de 240 aidants dès 2009 et 400 actions pour 4.000 aidants en 2010. Les inscriptions se feront sur une base volontaire et le stage sera totalement gratuit pour les aidants. La convention prévoit également que France Alzheimer réalisera une série de supports et outils pédagogiques nécessaires à la mise en oeuvre de la formation.

Cette mesure bénéficiera, sur la période 2009-2010, d'un financement de 815.000 euros : 80% apportés par une subvention de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie et 20% autofinancés par l'association France-Alzheimer. Conclue pour une durée de quinze mois, la convention et les actions mises en oeuvre dans ce cadre feront l'objet d'une évaluation quantitative et qualitative. Si celle-ci se révèle positive, les actions de formation devraient être reconduites les années suivantes.

Pour plus de renseignements :
www.travail-solidarite.gouv.fr/actualite-presse/dossiers-presse/plan-alzheimer-deux-jours-formation-pour-aidants-familiaux.html